25 CONSEILS POUR PROTEGER L’ENVIRONNEMENT

Voici une revue des gestes astucieux à faire pour préserver la planète. Sans doute en trouverez-vous à ajouter à votre panoplie!

Alimentation écoresponsable

  • Certaines variétés de poissons et de fruits de mer sont menacées d’extinction, tels l’aiglefin de l’Atlantique, le bar du Chili, le crabe d’Alaska, la lotte, le saumon d’élevage de l’Atlantique, le thon rouge et la morue de l’Atlantique. Faites les bons choix et consommez ceux qui abondent comme la truite, la sole du Québec, le homard du Canada, les crevettes de Matane, le doré. Pour connaître les espèces menacées, consultez la liste rouge de Greenpeace Canada.
  • Consommez des produits locaux et de saison. Ils nécessitent moins d’emballage que ceux provenant de régions éloignées. Sans compter que la quantité de gaz à effet de serre liée au transport – entre le point de cueillette et le point de vente – est passablement réduite.

Non aux produits toxiques!

  • Évitez de jeter des produits dangereux dans les toilettes, l’évier, la poubelle, l’égout ou… un coin de la cour! Portez-les plutôt dans un écocentre, un centre de collecte de déchets dangereux ou un lieu où l’on gère le type de produits dont vous voulez vous départir.
  • Autant que possible, utilisez des produits de nettoyage non dommageables pour l’environnement, comme ceux de la marque Attitude ou Bio-Vert. Pour de bons choix, recherchez le sceau écologique d’un certificateur indépendant, tel ÉcoLogo, qui garantit que le produit est réellement écologique. Autre solution : le vinaigre et le bicarbonate de soude. Naturels et biodégradables, ils remplacent efficacement de nombreux produits d’entretien.
  • Tous les produits contenant du chlore, de l’ammoniaque, des agents corrosifs ou des dissolvants sont dangereux pour vous et pour l’environnement. Remplacez-les par des produits écologiques.
  • Arrosez judicieusement votre pelouse. Selon Environnement Canada, un seul tourniquet d’arrosage pour la pelouse, pulvérisant 19 litres d’eau à la minute, consomme plus d’eau en une heure que la combinaison de 10 toilettes dont on tire la chasse, de deux douches de cinq minutes, de deux utilisations du lave-vaisselle et d’une pleine lessive! En réalité, une pelouse n’a besoin que de 2,5 cm (1 po) d’eau par semaine, incluant l’eau de pluie.
  • Disposez votre arroseur de manière à ne pas arroser les surfaces dures, comme l’entrée d’auto et le patio.
  • Réduisez au minimum l’emploi de pesticides.

Au travail

  • S’il n’y a pas de programme de recyclage où vous travaillez, parlez-en à vos collègues et, ensemble, proposez-en un.
  • Évitez d’imprimer les documents numériques. Si nécessaire, imprimez au recto et au verso, ne faites que le nombre d’exemplaires requis et réduisez le format de façon à utiliser moins de papier.
  • Écrivez au verso des documents avant de les recycler.

À la maison

  • Vous devez remplacer vos électroménagers? Optez pour des modèles à haut rendement énergétique homologués Energy Star. Ce label identifie les appareils qui offrent une efficacité énergétique de 10 à 50% supérieure aux modèles classiques. En prime, vous limiterez les émissions de gaz à effet de serre.
  • Changez vos ampoules pour des modèles fluorescents compacts. Elles coûtent plus cher à l’achat, mais, selon Environnement Canada, elles consomment 75% moins d’énergie et durent dix fois plus longtemps.
  • Dégagez les fenêtres durant la journée pour profiter au maximum de l’éclairage naturel, installez des gradateurs et utilisez une minuterie pour éclairer la maison durant votre absence.
  • La peinture traditionnelle contient des composés organiques volatils (COV) qui s’évaporent au séchage et créent des gaz à effet de serre. Ils sont aussi nocifs pour la santé. Préférez les peintures à faible teneur en COV. Pour faciliter vos achats, recherchez l’ÉcoLogo apposé sur les produits renfermant moins de 250 g de COV par litre. Un taux jugé acceptable sur le plan environnemental.
  • Vous changez vos toilettes? Envisagez alors l’achat d’un modèle à deux chasses. Il utilise 3 ou 6 L d’eau pour évacuer la cuvette au lieu de 12 L et même plus.
  • Évitez les assainisseurs d’air et les désodorisants. Ils masquent les odeurs au lieu de les éliminer et ajoutent des polluants dans l’air.
  • Alternez la marche, le vélo, les transports en commun, le covoiturage et la voiture.
  • Incitez vos enfants à marcher, à prendre leur vélo ou les transports en commun au lieu de proposer de les conduire en voiture.
  • Savez-vous que laisser tourner au ralenti votre véhicule à raison de 10 minutes par jour revient à augmenter de 5% votre consommation annuelle de carburant? Bref, ne faites pas tourner le moteur plus d’une minute pour le réchauffer, sauf par froid extrême évidemment. Plus encore, Ressources naturelles Canada recommande d’éteindre votre moteur si vous êtes à l’arrêt plus de 60 secondes. Le fait de laisser le moteur tourner à l’arrêt pendant plus de 60 secondes consomme en effet plus d’essence qu’il n’en faut pour le redémarrer.
  • Adoptez une conduite écologique afin de diminuer votre consommation d’essence et vos émissions polluantes: démarrez et accélérez en douceur, allégez la voiture le plus possible, maintenez une pression adéquate des pneus, respectez les limites de vitesse (rouler à 120 km/h plutôt qu’à 100 km/h accroît de 20% la consommation de carburant) et limitez l’usage du climatiseur.
  • Entretenez régulièrement votre véhicule. Une voiture mal entretenue consomme davantage de carburant et produit plus d’émissions qu’un véhicule en bon état.
  • Gardez votre voiture longtemps. Il faut beaucoup d’énergie et de matériaux nuisibles à l’environnement pour fabriquer une voiture!
  • Autant que possible, combinez vos déplacements en un seul voyage afin d’économiser du temps, du carburant et de l’argent. Dans le même esprit, planifiez vos déplacements à l’avance pour éviter l’heure de pointe ou les travaux de voirie. Du coup, vous réduirez le temps passé en voiture.
Rédaction
A propos Rédaction 2868 Articles
LEVERT.MA est un journal électronique marocain dont l’activité principale est la communication sur l’environnement et le développement durable avec un ancrage local et des perspectives mondiales...

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.