Abdeladim LHAFI, participe aux assises de développement de la Province d’Assa Zag

Sous le thème « Convergence des programmes de développement et critères de durabilité ».

Le Haut-Commissaire aux Eaux et Forêts et à la Lutte Contre la Désertification Dr. Abdeladim LHAFI
Le Haut-Commissaire aux Eaux et Forêts et à la Lutte Contre la Désertification Dr. Abdeladim LHAFI.

Le Haut Commissaire aux Eaux et Forêts et à la Lutte Contre la Désertification Dr. Abdeladim LHAFI a pris part, vendredi 11 mai, à l’ouverture de deuxièmes assises de développement de la Province d’Assa Zag, placées cette année sous le thème « Convergence des programmes de développement et critères de durabilité ». Une convention de partenariat a été signée entre  le Haut-Commissariat aux Eaux et Forêts et à la Lutte contre la Désertification, la Province d’Assa Zag et le Conseil Provincial d’Assa Zag pour un montant de 190.000.000DH.

Le Haut-Commissaire aux Eaux et Forêts et à la Lutte Contre la Désertification Dr. Abdeladim LHAFI a pris part aux deuxièmes assises de développement au niveau de la Province d’Assa Zag, organisées par le Conseil Provincial d’Assa Zag, sous le thème « Convergence des programmes de développement et critères de durabilité ».

Ces assises connaissent la participation de différents acteurs, des représentants de divers départements ministériels,  et des enseignants chercheurs qui apportent leurs expertises autour de thématiques liées au développement durable, telles que « le rôle des secteurs producteurs de richesse dans le développement économique » ; « les écosystèmes naturels sahariens pour la sécurisation de la liaison écologique continentale Europe-Afrique », « les programmes complémentaires réalisant au mieux le développement durable » et « l’économie verte ».

Intervenant lors de cet événement, Dr Abdeldim LHAFI a souligné l’importance de l’espace d’interaction, de coordination et de convergence que constituent ces assises dans le domaine du développement durable. Une large coalition entre politiques publiques, société civile et divers acteurs est nécessaire pour garantir la réussite de tout projet de développement. De tels projets sont soumis à des critères quantifiables de durabilité.

Rappelons que le Haut-Commissariat aux Eaux et Forêts et à la Lutte Contre la Désertification œuvre, dans la région, pour le renforcement des programmes de lutte contre la désertification dans un cadre participatif qui permet de fédérer l’ensemble des acteurs autour d’objectifs communs, en tenant compte de l’importance économique et sociale des territoires concernés.

Dans ce sens, les actions entreprises par le  Haut-Commissariat aux Eaux et Forêts et à la Lutte Contre la Désertification au niveau de la Province d’Assa Zag afin de restaurer les écosystèmes forestier sahariens au titre du programme décennal écoulé (2005-2014) ont porté sur :

  • La régénération des écosystème sahariens sur 930 ha;
  • La création de ceintures vertes sur 40 ha;
  • Lutte contre l’ensablement 80 ha;
  • L’amélioration des parcours sur 920 ha
  • Conservation des Eaux et sols (6 000 m3)
  • La conservation de la diversité biologique sur une superficie de 21 000 ha.

Quant au programme décennal 2015-2024, sa mise en œuvre traduit les termes de la convention de partenariat signée devant Sa Majesté le Roi en date du 07 novembre 2015 et qui s’inscrit dans le cadre du programme de développement des Provinces du Sud du Royaume 2015-2021.

Pour la Province d’Assa Zag, le Haut-Commissariat aux Eaux et Forêts et à la Lutte Contre la Désertification a prévu la réalisation de 7 projets territoriaux intégrés et participatifs avec un budget global de 90 MDH ,visant :

  • La régénération des écosystèmes sahariens et d’arganier sur 2 100 ha,
  • La création de ceintures vertes sur 30 ha (zag, labouirat);
  • L’amélioration des parcours sur 900 ha
  • Conservation des eaux et des sols (15 000m3)
  • La conservation de la diversité biologique (SIBE de Tighzert)
  • La réhabilitation des pistes sur 150 km

Des actions transversales sont prises en compte pour la réalisation de ce programme dont notamment i) La recherche scientifique, ii) L’organisation et l’implication des populations dans la gestion des espaces forestiers, iii) Le développement de différentes formes de partenariat et iv) la réalisation des programmes par les entreprises privées.

      L’évènement a été ponctué par la signature d’une convention de partenariat entre le Haut Commissariat aux Eaux et Forêts et à la Lutte contre la Désertification, la Province d’Assa Zag et le Conseil Provincial d’Assa Zag. Le but étant de renforcer la coopération, de mutualiser et mettre en synergie les moyens pour la conservation, le développement et la valorisation des ressources naturelles de la Province avec une enveloppe budgétaire de 190.000.000DH.

En marge de ces assises, des visites aux périmètres de régénération d’Acacia Raddiana et aux ceintures vertes, au niveau des communes de Labouirat, de Touizgui et de Zag, ont été effectuées et un état des lieux a été dressé sur les aménagements et actions réalisées.

 

Houcine ABENKCER
A propos Houcine ABENKCER 538 Articles
Cofondateur et rédacteur en chef du journal électronique LeVert.ma

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*