Apple Park le nouveau campus Apple 100% énergies renouvelables

Dès Avril prochain, le géant Apple emmènagera dans ses nouveaux locaux de la Sillicon Valley mais qui fonctionneront uniquement grâce aux énérgies renouvelables ou énérgies vertes

Dans la Silicon Valley, les entreprises technologiques semblent sensibles  aux énergies renouvelables et soucieux de leur empreinte carbone, notamment Apple en tête de file.

Il en avait rêvé. Steve Jobs, décédé en 2011, n’a pas vu le chantier terminé, mais son esprit planera toujours sur les lieux. L’incroyable campus qu’il voulait pour Apple va accueillir ses premiers employés dès avril prochain. Ceux-ci devaient entrer dans les lieux en janvier 2017, mais le vaste projet au montant fou estimé de 5 milliards de dollars a pris du retard.

Le géant américain s’est offert son nouveau campus situé dans la vallée de Santa Clara (à une trentaine de minutes du campus historique de Cupertino) et qui ouvrira ses portes en avril prochain.

Baptisé Apple Park, ces locaux flambants neufs, conçus pour accueillir 12 000 salariés, ont la particularité de fonctionner uniquement grâce aux énergies renouvelables. Leurs toits sont ainsi recouverts de panneaux solaires capables de générer 17 mégawatts. Les bâtiments du campus sont également ventilés naturellement, ce qui permet aux 250 000 mètres carrés qui les composent de fonctionner sans chauffage ni air conditionné pendant neuf mois de l’année.

Une série d’images publiées par le site français MacGeneration dévoilent le déroulement de ce chantier hors norme. On y voit notamment les grues munies de ventouses manipulant les immenses parois de verre ou encore des détails du toit de ce bâtiment dont le nom officiel est Campus 2. On découvre également des arbres de grande taille qui sont installés sur place.

 

Les géants de la tech semblent montrer l’exemple en matière d’utilisation énergétique. En décembre dernier, Google annonçait ainsi alimenter d’ici 2017 l’ensemble de ses centres de données informatiques et locaux grâce aux énergies renouvelables. Quant à Facebook, son plus récent bâtiment de Menlo Park – désigné par Frank Gehry et inauguré en 2015 – a été certifié « LEED Gold », un des plus haut degrés de certification en matière de bâtiment écologique aux États-Unis.

L’industrie des technologies de l’information et de la communication contribuerait à hauteur de 2% des émissions de CO2 à l’échelle mondiale, un chiffre comparable à celui de l’industrie aéronautique.

A propos AS Zineb 384 Articles
Journaliste du journal électronique LeVert.ma

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*