Bientôt tous malades du changement climatique ?

réchauffement climatique et météo
Réchauffement climatique et météo.

La hausse des températures dans le monde favoriserait les maladies et renforcerait certains problèmes de santé.

Gare à la hausse des températures ! Dans une étude intitulée « Compte à rebours sur la santé et le changement climatique » publiée  dans The Lancet, des scientifiques alertent sur les conséquences parfois extrêmes du réchauffement climatique.

Selon ce rapport, les symptômes liés à la hausse des températures dans le monde sont « clairs depuis quelques années, et les impacts sur la santé sont bien pires qu’on ne le pensait auparavant« . Entre 2000 et 2016, le nombre de personnes affectées par les vagues de chaleur a augmenté de 125 millions. D’après les auteurs du document, le réchauffement climatique provoquerait « du stress thermique ou coup de chaleur« , voire « l’aggravation d’une insuffisance cardiaque pré-existante ou un risque accru d’insuffisance rénale liée à une déshydratation« .

Baisse de la productivité

La productivité du travail souffrirait aussi de la hausse des températures. D’après l’étude, « les populations exposées entre 2000 et 2016 présentent une réduction globale de leur productivité de 5,3 %« .

Autre fait préoccupant : la hausse du nombre de malades de la dengue (multiplié par deux tous les dix ans), provoquée par l’élargissement du champ d’action de son moustique. Sa capacité à transmettre la maladie a augmenté de 9,4 % depuis 1950. Tous les deux ans et jusqu’en 2030, les auteurs de l’étude comptent mesurer les progrès réalisés dans la lutte contre la prolifération de cette maladie. Participent à cette opération l’Organisation mondiale de la santé et l’Organisation météorologique mondiale.

Le nombre de catastrophes climatiques a augmenté de 46 % en 16 ans

Par ailleurs, selon le rapport, entre 2000 et 2016, le nombre de catastrophes climatiques a augmenté de 46 %. Les chercheurs affirment que le lien entre réchauffement des températures et effets néfastes sur la santé est « plausible« . Et dans les années à venir, ils prévoient une augmentation de la « fréquence et de la gravité » de ces catastrophes.

Les auteurs du compte-rendu ajoutent néanmoins qu’il est difficile de déterminer avec précision si les impacts étudiés dépendent du réchauffement climatique, de facteurs démographiques ou de la pauvreté.

Ils déplorent toutefois une « inaction relative » des pouvoirs publics en matière de lutte contre le changement climatique, souvent due à des « barrières technologiques, financières et politiques« , en particulier dans les pays du tiers-monde.

Rédaction
A propos Rédaction 2869 Articles
LEVERT.MA est un journal électronique marocain dont l’activité principale est la communication sur l’environnement et le développement durable avec un ancrage local et des perspectives mondiales...

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.