Biodiversité : Les grandes tortues de mer se porteraient mieux

Selon les résultats de travaux de recherche publiés mercredi 20 septembre 2017 dans la revue Science Advances, les populations de tortues de mer ne déclinent plus dans une soixantaine de régions dans le monde.

Les tortues de mer tirées d’affaire ?

Menacées par la chasse, la perte de leur habitat, la pollution plastique et les prises accidentelles dans les filets de pêche, les populations de grandes tortues de mer déclinaient depuis une vingtaine d’année. Ainsi, sur les sept espèces différentes de tortues marines, toutes sont classées vulnérables ou en danger de disparition.

L’équipe composée de scientifiques grecs et australiens a observé et analysé les données concernant 299 ensembles de populations de tortues dans le monde entier sur différentes périodes et a constaté des tendances d’abondance de la nidification plus élevées que baissières, avec 95 en augmentation significative, notamment sur la façade atlantique du continent américain, et 35 en diminution, dans la région Asie-Pacifique.

Les autres ensembles n’ont pas subi de variations suffisamment significatives ou les chercheurs ne disposaient pas d’assez de données.

Des efforts de conservation qui portent leurs fruits

D’après Antonios Mazaris, professeur d’écologie à l’Université Aristotle de Thessalonique en Grèce, et auteur principal de l’étude, les efforts massifs pour protéger les tortues en changeant les filets de pêche et en créant des plages protégées et obscures au moment de la ponte fonctionnent.

Il y a un signe encourageant dans cette histoire : nous devrions être plus optimistes sur la portée de nos efforts collectifs.

La tortue verte à Hawaï

Longtemps chassée pour sa chair, ses oeufs réputés aphrodisiaques et ses écailles, cette grande tortue tropicale était menacée de disparition, si bien qu’elle est protégée et fait l’objet d’une surveillance rapprochée depuis 1978. Un programme de suivi de l’espèce indépendant de l’étude d’A. Mazaris montre que ces dernières années, la quantité de tortues vertes à Hawaï a considérablement augmenté suite aux mesures prises.

Peut-être un peu trop même : “Ils ont tellement de tortues qu’ils ne savent quoi faire“, a déclaré Roderic Mast, coprésident du groupe consultatif sur les tortues marines à l’Union internationale pour la conservation de la nature (IUCN), qui établit la tristement célèbre liste rouge des espèces en voie de disparition dans le monde.

Comble de l’histoire, les touristes avides d’observer ces créatures marines posent des problèmes d’encombrement et les pêcheurs se plaignent de toutes ces tortues sur le passage.

Consoglobe

Rédaction
A propos Rédaction 2152 Articles
LEVERT.MA est un journal électronique marocain dont l’activité principale est la communication sur l’environnement et le développement durable avec un ancrage local et des perspectives mondiales...

1 Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*