Climat : L’ONU et la Banque Mondiale présentent leurs plans pour accélérer la mobilisation de financements en faveur de l’action climatique

Le Secrétaire général des Nations Unies, António Guterres, et le président du Groupe de la Banque mondiale, Jim Yong Kim, ont présenté leurs plans pour accélérer la mobilisation de financements en faveur de l’action climatique, à travers une nouvelle plateforme, « Invest4Climate », conçue pour identifier et faciliter les investissements porteurs de transformations dans les pays en développement.

Après une semaine de rencontres avec des leaders politiques et des chefs d’entreprise ainsi que des responsables de villes ou d’Etats et des représentants de la société civile du monde entier, en marge du débat général de la 72è Assemblée générale de l’ONU, les deux hauts responsables ont plaidé, jeudi soir, pour une action climatique d’urgence et une hausse massive des investissements.

« Les pays s’emploient avec succès à réduire leurs émissions et à améliorer leur résilience au changement climatique, mais, pour parvenir à faire en sorte que leurs actions soient à la hauteur des objectifs fixés à Paris voici deux ans, il sera indispensable d’augmenter très fortement le flux de financements et d’investissements requis pour assurer la réalisation des contributions déterminées au niveau national », a déclaré M. Guterres à cette occasion.

Pour lui, les catastrophes naturelles qui s’abattent actuellement sur la planète (ouragans, inondations, sécheresses) démontrent clairement l’urgence de cette mobilisation, en particulier pour les petits Etats insulaires.

De son côté, le président de la Banque mondiale, qui s’adressait au Bloomberg Global Business Forum a estimé que des secteurs comme les énergies propres et l’agriculture climato-intelligente recèlent un « immense potentiel pour les pays en développement et permettront d’installer les conditions d’un avenir plus durable et prospère ».

« Tout l’enjeu, pour nous, est de s’assurer que les investissements affluent et de mobiliser et coordonner toutes les formes possibles de financement afin d’avoir un impact maximal », a-t-il dit.

La nouvelle plateforme « Invest4Climate » entend rassembler des gouvernements, des institutions financières, des investisseurs privés, des organisations caritatives et des banques multilatérales dans le but de soutenir une action climatique porteuse de transformations s’inscrivant dans les objectifs de l’accord de Paris.

Cette plateforme réunira des investisseurs autour de projets à fort impact dans les pays en développement, à l’image du développement à grande échelle d’accumulateurs, des véhicules électriques ou des systèmes d’air conditionné à faible niveau d’émissions, selon un communiqué conjoint de l’ONU et de la Banque mondiale.

Elle facilitera également ces opérations financières en introduisant des instruments d’atténuation du risque et, le cas échéant, en travaillant avec les autorités nationales à l’optimisation du cadre réglementaire.
Cette plateforme réunira des investisseurs autour de projets à fort impact dans les pays en développement, à l’image du développement à grande échelle d’accumulateurs, des véhicules électriques ou des systèmes d’air conditionné à faible niveau d’émissions, selon un communiqué conjoint de l’ONU et de la Banque mondiale.

Elle facilitera également ces opérations financières en introduisant des instruments d’atténuation du risque et, le cas échéant, en travaillant avec les autorités nationales à l’optimisation du cadre réglementaire.

Avec MAP

Rédaction
A propos Rédaction 2276 Articles

LEVERT.MA est un journal électronique marocain dont l’activité principale est la communication sur l’environnement et le développement durable avec un ancrage local et des perspectives mondiales…

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*