Vidéo. Bon pour le climat : Quand la restauration et la réduction de gaz à effet de serre font bon ménage

A l’initiative du Haut-Commissariat aux Eaux et Forêts et à la Lutte Contre la Désertification (HCEFLCD) avec le Ministère du Tourisme et la Fédération Marocaine des Arts Culinaires et l’appui du projet Tourisme durable de la Coopération Allemande au Développement (GIZ).

Bon pour le climat : Quand la restauration et la réduction de gaz à effet de serre font bon ménage
Bon pour le climat : Quand la restauration et la réduction de gaz à effet de serre font bon ménage

C’est en marge du sommet international Climate Chance 2017, tenu à Agadir du 11 au 13 septembre, que La présentation de l’initiative « menu bon pour le climat » a eu lieu autour d’un diner dans la pure tradition marocaine. Organisé par le Haut-Commissariat aux Eaux et Forêts et à la Lutte Contre la Désertification (HCEFLCD) et la Coopération Allemande au Développement (GIZ) ainsi que le Ministère du Tourisme, Ce dîner d’échange  a eu lieu à l’Ecolodge ‘’Atlas Kasbah’’ qui oeuvre pour un tourisme durable et respectueux de l’environnement.

L’association Bon pour le Climat a été créée en France en 2014 par Jean-Luc Fessard (journaliste spécialiste du développement durable), avec le soutien de François Pasteau (Chef Cuisinier). Elle a comme objectif de mobiliser les Chefs et les établissements de l’hôtellerie et de la restauration pour qu’ils promeuvent une restauration bas carbone.

A l’initiative du Haut-Commissariat aux Eaux et Forêts et à la Lutte Contre la Désertification (HCEFLCD) avec le Ministère du Tourisme et la Fédération Marocaine des Arts Culinaires et l’appui du projet Tourisme durable de la Coopération Allemande au Développement (GIZ), la démarche Menu Bon pour le Climat (MBC) a été lancée au Maroc à l’occasion de la COP22 Climat à Marrakech au Maroc. Cette démarche vise à sensibiliser les restaurateurs et consommateurs et à promouvoir une alimentation à faible bilan carbone qui valorise les produits du terroir.

A noter que l’initiative a connu un grand succès auprès des acteurs marocains dès son lancement à Marrakech. Elle a été ensuite mise à l’échelle au niveau de la deuxième destination touristique au Maroc, la ville d’Agadir et son arrière-pays, grâce à l’appui au niveau local de la Wilaya, du Conseil Régional, du Conseil Régional du Tourisme de Souss Massa et du Réseau de Développement du Tourisme Rurale.
De nombreux restaurateurs de la région ont adhérés aux principes et proposent aujourd’hui une cuisine de qualité et respectueuse de l’environnement.

 

Houcine ABENKCER
A propos Houcine ABENKCER 466 Articles

Cofondateur et rédacteur en chef du journal électronique LeVert.ma

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*