CO22 : PIKALA Bikes une Initiative Sociale et Ecologique

      PIKALA Bikes est une initiative sociale qui travaille sur l’intégration du vélo à Marrakech. Une collaboration entre la Fondation néerlandaise PIKALA et l’association marocaine PIKALA. Elle a reçu le soutien institutionnel du Comité de Direction de la COP22, comme projet officiel certifié. PIKALA sera présente dans la ‘Green Zone’ de la COP22.
La fondatrice de PIKALA est une jeune hollandaise Cantal Bakker; elle est aussi Directrice du projet. Les objectifs principaux de PIKALA sont : le vélo est bon pour l’environnement, le vélo a une bonne influence sur la santé, l’utilisation de bicyclettes peuvent fournir éducation et emploi. Promouvoir la mobilité durable dans la ville.

(Une étude réalisée par l’Agence européenne pour l’environnement montre qu’on peut réduire de 10 fois nos émissions de gaz à effet de serre en se déplaçant à vélo plutôt qu’en voiture).

Le vélo est le moyen de transport le plus économique. Marrakech a un fort potentiel pour le vélo (la ville est plate et la médina est uniquement conçu pour les piétons et cyclistes). Marrakech pourrait devenir la première métropole du vélo en Afrique dans la vision de PIKALA. De nombreuses villes dans le monde ont développé avec succès l’utilisation de la bicyclette et des kilomètres de voie cyclable indispensables.

PIKALA REALISATIONS EN 2016
• A apporté 350 vélos d’occasion à Marrakech pour des ateliers éducatifs et activités en bicyclette. Une donation des autorités des Pays – Bas.
• A commencé une grande collaboration avec la Biennale de Marrakech où PIKALA a fourni des vélos aux visiteurs, pour découvrir les sites d’exposition et promouvoir la mobilité lente.
• A organisé des ateliers de décoration de vélos avec les élèves de l’Ecole supérieure des arts visuels de Marrakech (ESAV) et l’Institut National des Beaux Arts, de Tétouan.
• A organisé plusieurs tours en vélo pour des jeunes, afin de découvrir le plaisir de la randonnée à vélo.
• A participé à ‘La journée sans voiture’ pour promouvoir l’usage du vélo. Comment: PIKALA fait venir des vélos usagers depuis la Hollande.

Vélos qui seraient détruits. Ensuite à Marrakech, PIKALA améliore la sécurité du vélo gratuitement. Egalement, souhaite les faire décorer par des jeunes, avec l’appui créatif d’artistes.

Pour la COP22, PIKALA comme projet official certifié prévoit différentes activités :

1. Un atelier ouvert soutenu par l’Ambassade des Pays; une invitation à tous les cyclistes de Marrakech à venir réparer, entretenir et décorer leur vélo avec des spécialistes marocains et néerlandais. PIKALA a créé un atelier pour vélo mobile dans conteneur recyclé. Les réparations seront gratuites et l’accent mis sur la sécurité des bicyclettes. Outre les activités techniques, il y aura de petits ateliers éducatifs et des concours comme ‘la bicyclette lente’ pour attirer un plus grand intérêt auprès des personnes qui n’utilisent pas le vélo.

2. Tours gratuits; En collaboration avec la Fondation française ‘Art de changer 21’; Hassan Hajjaj; et avec l’appui du Programme des Nations Unies pour l’Environnement (PNUE), PIKALA organisera deux (2 heures) de tours en vélo par jour. Guidés par de jeunes marocains motivés et préparés, pour montrer de récents développements dans la culture et l’environnement, à Marrakech. Les tours seront ouverts et gratuits pour les personnes qui se seront inscrites dans le site www.cop22-balade.com ou sur le stand de PIKALA dans la zone verte de la COP22.

 3. Défilé à Bicyclette Pour l’ouverture de la COP22, PIKALA Bikes avec La Biennale de Marrakech et Awarn Art et the Education Academy, prévoient d’organiser ce défilé pour promouvoir la mobilité durable.(la programmation seria annoncée bientôt).

La durabilité de l’initiative est le plus important pour PIKALA Bikes, raison pour laquelle elle pense déjà au-delà de la COP22, à développer de nouveaux concepts autour du vélo: sur la sécurité routière, pour familiariser les enfants à l’utilisation de vélo; donner des classes de vélo pour les filles;
également tenter de mettre en place un système de vélo à l’usage des étudiants de l’université. Et aussi ouvrir plus d’ateliers durables pour la
réparation des vélos, en intégrant dans ses activités des jeunes locaux motivés.

Rédaction
A propos Rédaction 2896 Articles
LEVERT.MA est un journal électronique marocain dont l’activité principale est la communication sur l’environnement et le développement durable avec un ancrage local et des perspectives mondiales...

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.