Développement durable : La Fondation Lydec dresse son bilan

La Fondation Lydec dresse son bilan
La Fondation Lydec dresse son bilan

En trois ans, la Fondation Lydec a démontré son engagement envers la protection de l’environnement, la solidarité de proximité et la promotion du développement durable. Huit conventions de partenariat mises en oeuvre et plus de 30 actions réalisées, c’est ce qui ressort du premier bilan du programme de la fondation dont le lancement a eu lieu le 1er janvier 2015.

Articulé autour de trois axes d’intervention- l’environnement, la solidarité de proximité et l’engagement sociétal des collaborateurs de Lydec-, le programme de la Fondation Lydec sur la période 2015-2017 a permis la réalisation de projets concrets à caractère social, sociétal et environnemental.
Pour Jean-Pascal Darriet, DG de Lydec et président de la Fondation Lydec: «Le bilan de la Fondation Lydec est positif et sa création pour défendre, de façon autonome, les valeurs de Lydec en matière de RSE a vraiment porté ses fruits». Et d’ajouter: «Aujourd’hui, nous travaillons, pour les trois prochaines années, sur des projets qui sont en lien avec ce que nous avons déjà réalisé».
De son côté, Abdellah Talib, Directeur du Développement Durable, de la Communication et de l’Innovation à Lydec et vice-Président délégué de la Fondation Lydec, a affirmé: «Dans la continuité de notre démarche de dialogue avec les parties prenantes, nous avons intégré à la définition du nouveau programme d’actions de la Fondation Lydec les évolutions de notre environnement pour proposer 4 axes répondant aux enjeux sociétaux et environnementaux du Grand Casablanca».
Le nouveau plan d’actions de la Fondation Lydec pour la période 2018-2020 repose, en effet, sur 4 axes fondamentaux :
– Consolider le positionnement de la Fondation dans son écosystème ;
– Promouvoir la Fondation à travers une communication de proximité adaptée à ses différentes parties prenantes ;
– Mobiliser les collaborateurs de Lydec en faveur de la démarche d’engagement sociétal ;
– Développer des projets sociétaux adaptés aux enjeux du développement durable du Grand Casablanca, pluridisciplinaires et multi-acteurs.

L’objectif de ce programme est de consolider le rayonnement de la Fondation Lydec dans la continuité de ses axes d’intervention et des partenariats structurants conclus pour la période 2015-2017, tout en renforçant son impact sociétal à travers le développement de nouveaux partenariats avec des acteurs de référence.
C’est ainsi que la Fondation Lydec a récemment signé deux nouvelles conventions de partenariat avec l’Alliance Marocaine pour le Climat et le Développement Durable (AMCDD) Casa-Settat et la Fondation Marocaine de l’Etudiant. Elle a aussi reconduit cinq partenariats avec la Fondation Mohammed VI pour la Protection de l’environnement, l’Association des Enseignants des Sciences de la Vie et de la Terre du Maroc (AESVT), l’Association Recherche-Action pour le Développement Durable (ARADD), l’association Espace point de départ (ESPOD) et Aquassistance Maroc.

Bilan et nouveau programme par axes d’intervention
– Environnement
Dans le domaine de la protection de l’environnement, la Fondation Lydec vient de signer quatre conventions de partenariat avec :
– l’Association des Enseignants des Sciences de la Vie et de la Terre (AESVT) sur le thème de la transition écologique avec pour objectif de promouvoir la préservation des écosystèmes et des ressources naturelles, notamment hydriques et énergétiques ;
– l’Association Recherche-Action pour le Développement Durable (ARADD), dans le domaine de l’acuponcture urbaine et des solutions alternatives ;
– l’Alliance Marocaine pour le Climat et le Développement Durable (AMCDD) Casa-Settat pour travailler sur la transition du territoire du Grand Casablanca vers une ville durable et intelligente. Le partenariat s’articule autour de la mobilisation des acteurs concernés, à travers des actions de plaidoyer et la mise en place de projets démonstratifs ;
– la Fondation Mohammed VI pour la protection de l’environnement en vue de mettre en place et d’élargir le programme «Plages Propres» à d’autres plages (Plage Lalla Meryem depuis 2003 et Nahla en 2018).

Solidarité de proximité
La solidarité de proximité étant aussi un enjeu majeur pour la Fondation Lydec, cette dernière a reconduit son partenariat avec l’association Espace Point de Départ (ESPOD) qui continuera à apporter son soutien au développement de l’entrepreneuriat féminin, tout en développant le préscolaire à Dar Bouazza.
Par ailleurs, la Fondation Lydec poursuivra son opération annuelle « Ramadan Attadamoun » visant à soutenir les populations démunies, à travers la distribution de denrées alimentaires de première nécessité.

Engagement sociétal des collaborateurs de Lydec
L’engagement de la Fondation repose aussi sur celui des 3.400 collaborateurs de Lydec, notamment à travers les actions de l’association Aquassistance Maroc. Le partenariat signé avec cette dernière vise à apporter l’accès à l’eau, à l’assainissement et à l’électricité aux habitants des zones enclavées du Maroc.
Par ailleurs, dans la continuité de son projet de soutien au préscolaire dans les quartiers défavorisés, la Fondation Lydec a renforcé son engagement envers les jeunes brillants issus des quartiers défavorisés du Grand Casablanca à travers l’élargissement de son programme «Imtiaz» de tutorat et la signature d’un nouveau partenariat avec la Fondation Marocaine de l’Etudiant.

Rédaction
A propos Rédaction 2896 Articles
LEVERT.MA est un journal électronique marocain dont l’activité principale est la communication sur l’environnement et le développement durable avec un ancrage local et des perspectives mondiales...

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.