Disparition accélérée des forêts vierges de la planète

Disparition accélérée des forêts vierges de la planète
Disparition accélérée des forêts vierges de la planète

Entre 2014 et 2016, les forêts primaires ont perdu chaque année une surface de 90.000 km2, équivalente à celle de l’Autriche, et le rythme de destruction s’accélère depuis le début du siècle, selon des résultats présentés cette semaine.

Malgré certains efforts pour lutter contre la déforestation, près de 10% des forêts vierges de la planète ont été morcelées, dégradées, ou tout simplement coupées depuis 2000, selon cette analyse d’images satellite présentée lors d’une conférence sur les « forêts intactes » à Oxford.

Soit une moyenne de plus de 200 km2 perdus chaque jour depuis 17 ans.

Les forêts primaires jouent également un rôle crucial pour la biodiversité ou la qualité de l’air et de l’eau. Et quelque 500 millions de personnes dépendent d’elles pour vivre.

Le « paysage forestier intact », qui inclut également des zones humides et des prairies, est défini par l’absence, sur les images satellite, d’activité humaine majeure sur une surface d’au moins 500km2. Ce qui veut dire ni route, ni agriculture intensive, ni mines, ni chemins de fer…

En janvier 2017, quelque 11,6 millions de km2 de forêts répondaient à ce critère dans le monde.

Mais « de nombreux pays risquent de perdre toutes leurs terres forestières sauvages dans les 15 à 20 ans », met en garde Peter Potapov, de l’université américaine du Maryland qui dirige ces recherches.

Au rythme actuel, les forêts primaires auront disparu d’ici 2030 au Paraguay, au Laos et en Guinée équatoriale, et d’ici 2040 en Centrafrique, au Nicaragua, en Birmanie, au Cambodge et en Angola.

Les principaux coupables de cette déforestation varient

Agriculture et exploitation forestière dans les pays tropicaux, incendies au Canada et aux Etats-Unis, incendies, mines et forages en Russie et en Australie.

Comparé à la période 2000-2013, la Russie a perdu en moyenne 90% de plus chaque année entre 2014 et 2016. Pour l’Indonésie, c’est 62% et pour le Brésil 16%.

Ces chiffres sont le résultat d’analyses d’images satellite comparées à des études similaires conduites en 2008 et 2013.

Avec AFP

Rédaction
A propos Rédaction 2851 Articles
LEVERT.MA est un journal électronique marocain dont l’activité principale est la communication sur l’environnement et le développement durable avec un ancrage local et des perspectives mondiales...

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.