Eau: Les barrages marocains remplis à plus de 68%

Le barrage Hassan Addakhil à Errachidia
Les retenues des principaux barrages nationaux ont atteint, à ce jour, plus de 10,3 milliards de m3, soit un taux de remplissage de 68,3%, selon le Secrétariat d’Etat chargé de l’Eau.

Ce niveau est supérieur à la même période de l’année 2017, durant laquelle les retenues se sont élevées à environ 8,5 milliards de m3, soit un taux de remplissage de 56,2%, d’après la situation journalière des barrages établie par le Secrétariat d’Etat chargé de l’Eau.

Le barrage Al Wahda (province province de Ouezzane) a atteint un taux de remplissage de 94,7% durant cette période, contre 58,9% en glissement annuel (3,3 milliards de m3 contre 2 milliards de m3).

Celui d’Al Massira (province de Settat) a enregistré pour sa part un taux de remplissage de 21,8%, soit une disponibilité d’eau de 579,5 millions de m3, contre 988 millions de m3 une année auparavant (37,2%), selon la même source.

Le taux de remplissage du barrage de Bin El Ouidane (province d’Azilal) s’est établi quant à lui à 55,6% (685,46 millions de m3), contre 47,4% en glissement annuel (585 millions de m3).

Pour ce qui est du barrage Idriss 1er (province de Fès), il a enregistré un volume de 1,02 milliard de m3 (90,7%) contre 676,7 millions de m3 (59,9%), tandis que celui de Sidi Mohamed Ben Abdellah a enregistré 956,5 millions de m3 (98,1 %).

La retenue du barrage Ahmed El Hansali (province de Béni Mellal) présente un volume de 699,4 millions de m3 (96,6%), et celle de Oued El Makhazine (province de Larache) affiche 672,9 millions de m3 (100%), relève la même source.

Concernant la retenue du barrage El Mansour Eddahbi (province de Ouarzazate), elle a atteint 174,3 millions de m3 (39,1 %), contre 247,1 millions de m3 durant la même période une année auparavant (55,5%).

AVEC MAP

Rédaction
A propos Rédaction 2637 Articles
LEVERT.MA est un journal électronique marocain dont l’activité principale est la communication sur l’environnement et le développement durable avec un ancrage local et des perspectives mondiales...

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*