Énergie et mines: Vers le développement d’un partenariat tripartite Maroc-Portugal-Afrique

ziz Rebbah, Le ministre de l’Énergie, des Mines et du Développement durable
ziz Rebbah, Le ministre de l’Énergie, des Mines et du Développement durable

Le développement d’un partenariat tripartite avec le Portugal et l’Afrique dans les domaines énergétiques et miniers et le renforcement de la coopération bilatérale en matière d’énergie, ont été au centre d’entretiens, lundi à Rabat, entre le ministre de l’Énergie, des Mines et du Développement durable, Aziz Rabbah et le ministre portugais de l’Économie, Manuel Caldeira Cabral.

Lors de cette entrevue, M. Rabbah et Caldeira Cabral, en visite au Royaume en marge de la tenue de la 13ème session de la réunion de haut niveau Maroc-Portugal, ont convenu de poursuivre les contacts pour renforcer la coopération énergétique entre le Maroc et le Portugal dans plusieurs domaines, notamment la poursuite du partenariat dans le cadre de l’interconnexion, le partage de l’expérience portugaise dans les domaines du « Floating Liquefied Natural Gas (FLNG) », le développement d’un partenariat tripartite avec le Portugal et l’Afrique dans les domaines énergétiques et miniers, la consolidation de l’intégration régionale avec l’Europe, ainsi que le développement dans le secteur gazier et plusieurs autres domaines.

Les deux parties ont également convenu d’inviter les groupes de travail thématiques mixtes, en incluant celui du gaz, à poursuivre leurs discussions en vue d’élaborer une feuille de route déclinée en plans d’actions de coopération dans les domaines prioritaires précités.

Dans une déclaration à la MAP à l’issue de ces entretiens, M. Caldeira Cabral s’est félicité de « l’espace de coopération qui existe entre le Maroc et le Portugal », ajoutant que cette rencontre « très intéressante » pour l’intégration des deux pays dans le marché de l’énergie, offre plusieurs opportunités de développement.

Cette rencontre offre également une occasion pour partager les expériences entre les deux pays amis et pour examiner les énormes possibilités de coopérations, a indiqué le ministre portugais, invitant l’ensemble des parties à construire et développer conjointement et bilatéralement le secteur des énergies.

Il a, à ce propos, rappelé la tenue au cours du premier semestre de l’année 2018 au Portugal de la prochaine réunion de l’UPM-Energie, saisissant cette occasion pour inviter le côté marocain à prendre part à ses travaux.

Pour sa part, M. Rabbah a salué l’excellence des relations entre les deux pays et appelé à consolider la coopération énergétique bilatérale, évoquant les grandes réformes engagées par le Maroc dans le cadre de sa stratégie énergétique, ainsi que les opportunités d’investissement qu’offre ce secteur à tous les niveaux.

Il a, en outre, confirmé le rôle prépondérant de l’économie circulaire et du développement durable en lien avec ces secteurs, soulignant que le secteur de l’énergie s’inscrit, pour le Maroc, dans une vision d’intégration régionale qui le place comme un relais entre l’Europe et l’Afrique, notamment en matière d’interconnexions et d’ouverture des marchés.

Le Mémorandum d’entente signé entre les deux pays, le 17 mars dernier à Lisbonne, constitue une plateforme pour intensifier la coopération bilatérale dans les domaines de l’intégration des réseaux et des marchés énergétiques et de développement des énergies renouvelables, de l’efficacité énergétique et du GNL, a rappelé le ministre, faisant savoir que les deux parties ont exprimé leur volonté de poursuivre et de renforcer leur coopération dans le cadre de ce Mémorandum.

Ont pris part à ces entretiens la ministre portugaise de la Mer, Ana Paula Vitorino, le directeur général de l’Energie, Mario Guedes, le conseiller économique et commercial à l’ambassade du Portugal à Rabat, Rui Cordovil et le secrétaire général du Département de l’Energie et des Mines, Abderrahim El Hafidi.

Avec MAP

Rédaction
A propos Rédaction 2270 Articles

LEVERT.MA est un journal électronique marocain dont l’activité principale est la communication sur l’environnement et le développement durable avec un ancrage local et des perspectives mondiales…

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*