Environnement : Grande opération de nettoyage à Agadir au niveau de l’Oued Souss

Oued Souss
Oued Souss

Dans le cadre des actions de protection de l’environnement au Maroc, une grande  opération de nettoyage a été organisée jeudi à l’embouchure de l’oued Souss, un site naturel aux multiples atouts qui est néanmoins confronté à nombre de pressions liées à l’activité humaine.

Organisée à l’occasion de la journée mondiale de l’océan, cette action a rassemblé quelque 120 élèves du Lycée français d’Agadir, accompagnés de leurs professeurs et des parents, a indiqué l’ONG « Surfrider Foundation Maroc», à l’origine de cette campagne.

La pollution et les effets des changements climatiques risquent, selon les experts, de porter préjudice à certaines potentialités, au paysage et à l’équilibre propre de l’oued.

Près de 70 sacs de déchets qui abiment le littoral ont été collectés pendant l’opération qui a servi également pour la sensibilisation à l’environnement marin, indiquent les initiateurs de cette opération qui envisagent une deuxième campagne le 19 juin au même endroit avec l’appui de la commune urbaine.

En partenariat avec d’autres associations locales, une campagne similaire avait été organisée récemment au village de pêche Tifnit, à 40 km au sud d’Agadir, connu aussi pour être un spot de surf réputé.

Créée en 2010 à Agadir, Surfrider Foundation Maroc ambitionne de contribuer à la protection et la mise en valeur du littoral. Elle est affiliée à l’ONG Surfrider Foundation Europe qui, à travers ses «Initiatives Océanes », organisent des campagnes de sensibilisation et de nettoyages de plages, lacs, rivières et fonds marins.

La journée mondiale de l’océan, célébrée le 8 juin, est placée cette année sous le thème : « Nos océans, notre avenir » avec pour objectif, selon l’ONU, d’attirer l’attention sur les conséquences néfastes sur les océans et les mers, et de ce fait, sur la terre entière, des pressions humaines dont la surexploitation, la pêche illégale, la pollution marine, et les changements climatiques.

Levert avec MAP

Zineb Abenkcer
A propos Zineb Abenkcer 356 Articles

Cofondatrice et Journaliste du journal électronique LeVert.ma

1 Comment

  1. L’interdiction du plastique a porté ses fruits mais il reste beaucoup à faire, de la part des commerçants: ne plus donner systématiquement d’emballages papier, alu carton par exemple en pâtisserie et aux consommateurs de les refuser et d’acheter moins et moins emballé, enfin ne pas jeter sur place, on en retrouvera moins dans la nature.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*