Gabon : 200 millions d’euros de la BAD pour renforcer le réseau d’eau potable à Libreville

APPROVISIONNEMENT EN EAU POTABLE

La Banque africaine de développement (BAD) va débloquer 200 millions d’euros (130 milliards FCFA) pour renforcer le réseau d’eau potable dans la capitale gabonaise Libreville, a annoncé le ministre de l’Energie et de l’eau, Patrick Eyogo Edzang.

Ce financement sera approuvé par le conseil d’administration de la Banque au mois de juillet prochain, a précisé le ministre dans des déclarations à la presse, notant que l’objectif est de remplacer 150 kilomètres de canalisation hydraulique en vue d’améliorer la desserte en eau dans plusieurs quartiers.

Par ailleurs, le ministre a fait savoir que les travaux de construction d’une usine de traitement d’eau vont démarrer en fin d’année avec l’appui du groupe industriel panafricain Eranove, expliquant que cette infrastructure qui sera fin prête d’ici deux ans va générer 140.000 m3 d’eau de plus par jour.

Plusieurs quartiers de la capitale Libreville qui pâtit d’un grand stress hydrique souffrent de pénurie d’eau à cause de la vétusté des installations et des délestages effectués par la Société d’énergie et d’eau du Gabon (SEEG) pour satisfaire le maximum d’abonnés.

Rédaction
A propos Rédaction 2812 Articles
LEVERT.MA est un journal électronique marocain dont l’activité principale est la communication sur l’environnement et le développement durable avec un ancrage local et des perspectives mondiales...

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*