Global Energy Day : La jeunesse marocaine à la manœuvre (+Vidéo)

Aziz Rebbah Amina Benkhadra Said Mouline Badr Ikken
Global Energy Day

En partenariat avec la fondation Konrad Adenauer Stiftung (KAS-Maroc), l’association Moroccan Millenium Leaders (MML) a organisé une journée de conférence baptisée le Global Energy Day.  Cette conférence périodique, qui traite des grands enjeux énergétiques en Afrique et au Maroc, a connu la participation de hautes personnalités marocaines, notamment M. Aziz Rebbah le Ministre l’Énergie, des Mines et Du Développement Durable, Mme Amina Benkhadra Directrice Générale de l’Office National des Hydrocarbures et des Mines, M. Said Mouline Directeur Général de l’AMEE ainsi que M. Badr Ikken Directeur Général d’IRESEN.

Lors de son allocution, M. Aziz Rabbah a souligné le soutien de son ministère à cette initiative très importante de par son organisation par cette jeunesse marocaine qui s’intéresse aux politiques publiques en termes d’énergies durables. Selon le ministre, ce type de rendez-vous permet aux décideurs publics de réduire le gap avec la jeunesse, de démystifier et démocratiser les concepts techniques et administratifs et d’échanger avec les décideurs de demain dans un langage de citoyen leurs permettant d‘appréhender la problématique énergétique dans sa globalité.

Quant à elle, Mme Benkhadera a mis l’accent sur la nécessité de partager les choix et les stratégies marocaines avec nos partenaires africains et en même temps de pouvoir discuter des défauts de l’Afrique, auxquels Sa Majesté le Roi Mohammed VI accorde une importance capitale. La directrice générale de l’Office national des hydrocarbures et des mines a profité également de ce rassemblement de la jeunesse marocaine et africaine pour leur présenter les avancées réalisées par le Maroc dans sa stratégie de mix-énergétique et des différents projets lancés par le royaume dans ce domaine.

Pour sa part, le directeur de l’Agence Marocaine pour l’Efficacité Energétique, a révélé la dimension gigantesque des opportunités qui s’ouvrent dans notre continent africain dans le secteur énergétique. En effet, M. Said Mouline a rappelé que plus de 600 millions citoyens africains ne disposent pas d’accès au réseau électrique. Selon M. Mouline cela pourra être vu comme un handicap, mais en réalité c’est plutôt un challenge capital qui doit être relevé par la jeunesse africaine, à travers la création de startups innovantes, le développement de technologies de rupture ou de partenariat win-win avec la jeunesse des pays leaders dans ce domaine.

Badr IKKEN, Directeur général d’Institut de Recherche en Energie Solaire et Energies Nouvelles, a enrichi le débat avec la vision adoptée par IRESEN qui consiste à développer une passerelle entre le tissu économique du pays et le monde universitaire pour s’assurer d’une mise en application des technologies énergétiques nouvelles au niveau de l’entreprise. Selon M. Ikken, cette interconnexion positive entre ces deux mondes permet de favoriser le transfert des capacités et crée un climat favorable à l‘innovation et au progrès.

Pour rappel, le Global Energy Day, conférence inaugurale du Global Energy Initiative (GEI), a connu la participation des élus locaux, des acteurs gouvernementaux, des industriels, des banques et assurances, des chercheurs et scientifiques et des jeunes de la société civile. L’objectif de cet évènement est de créer une plateforme pour permettre aux différents intervenants de débattre et d’échanger autour des problématiques et contraintes de chacun afin de mettre en place un PACTE CITOYEN ENERGETIQUE qui offrirait une énergie accessible et durable pour tous.

Rahif SADELLAH
A propos Rahif SADELLAH 84 Articles
Cofondateur et Journaliste LeVert.ma .

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.