Lego lance ses premiers jouets à partir de plastique végétal

Le groupe de jouets danois Lego lance ses premiers jouets à partir de plastique végétal
Le groupe de jouets danois Lego lance ses premiers jouets à partir de plastique végétal

Moins de pétrole, plus de cannes à sucre. Le groupe de jouets danois se lance dans la création de Lego à partir de plastique végétal issu de cannes à sucre durables. Pour l’instant, l’opération ne concerne que les éléments botaniques du jeu mais le groupe ambitionne de l’étendre à toute sa gamme.

La nouvelle collection de Lego va-t-elle enrayer le recul de ses ventes ? Alors que le groupe enregistre pour la première fois, après 12 ans de croissance, une chute de 8 % de son chiffre d’affaires, le géant du jouet se lance dans le plastique végétal.

Jusqu’ici toutes les briques Lego étaient constitués de plastique pur, dérivé du pétrole. Bientôt, quelques éléments des Lego seront faits avec du polyéthylène, « un plastique souple, durable et souple ». Le polyéthylène à base de plante est produit à partir de la canne à sucre.

Aucune différence

Pour l’instant, ce nouveau procédé sera limité aux éléments botaniques de Lego, comme les feuilles, les buissons ou les arbres. Soit 1 à 2 % de la quantité totale d’éléments en plastique produits par le groupe, affirme Lego. Ils seront en rayons courant 2018.

« Les éléments ont été testés pour s’assurer que le plastique végétal répond aux normes élevées de qualité et de sécurité du groupe », précise Lego, « Les enfants et les parents ne remarqueront aucune différence dans la qualité ou l’apparence des nouveaux éléments, car le polyéthylène à base de plantes a les mêmes propriétés que le polyéthylène conventionnel », a expliqué Tim Brooks, vice-président, responsabilité environnementale du groupe.

Partenariat avec le WWF

Pour lancer cette nouvelle collection, le groupe de jouet s’est associé au WWF et a rejoint la Bioplastif Feedstock Alliance (BFA). « Il est essentiel que les entreprises de chaque industrie trouvent des moyens de s’approvisionner de façon responsable et d’assurer un avenir où les gens, la nature et l’économie prospèrent », a déclaré Alix Grabowski, responsable des programmes au WWF. « La décision du groupe Lego de recherche des plastiques biosourcés issus de sources durables représente une opportunité incroyable de réduire sa dépendance aux ressources limitées ».

Le groupe a pour objectif de n’utiliser que des matériaux durables, à la fois pour ses jouets mais aussi pour son packaging. « Lego a ciblé 2030 pour atteindre le zéro déchet », précise le groupe.

Source : novethic.fr

Rédaction
A propos Rédaction 2637 Articles
LEVERT.MA est un journal électronique marocain dont l’activité principale est la communication sur l’environnement et le développement durable avec un ancrage local et des perspectives mondiales...

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*