Jardins exotiques de Bouknadel : Initiation au jardinage au 1er week-end du printemps

En ce premier week-end printanier, le beau temps aidant, des élèves de quatre lycées de Rabat et Salé ont investi les espaces des Jardins exotiques de Bouknadel, dans la banlieue de Rabat, pour une initiation au jardinage à l’occasion de la journée internationale des forêts.

Heureux de se projeter dans ce paradis terrestre n’imaginant pas qu’il se trouve à quelques encablures de la capitale, les lycéens ont eu droit à un cours théorique, suivi d’une visite guidée lors de laquelle il se sont mis à exécuter les différentes techniques apprises, sous la supervision de techniciens ou de bénévoles de l’Association des amis des jardins exotiques (ASAJEB).

Ici, un groupe d’élèves apprend comment préparer le sol et semer les grains. Là, d’autres lycéens s’initient au bouturage à partir des branches. Non loin, un autre groupe se met au rempotage (changement du pot au fur et à mesure de la croissance de la plante) et d’autres pratiquent la taille des arbustes, des arbres et des pelouses. De l’autre côté, d’autres lycéens apprennent l’entretien par le fumier, le compostage, l’arrosage et la lutte biologique. Le tout dans une ambiance conviviale.

Mêlant l’utile à l’agréable, les écolos en herbe ont profité pour déambuler au milieu de ces jardins de mille et une couleurs, accueillis à bras ouverts par une brise matinale et des rayons de soleils qui se faufilent entre les feuilles des arbres.

Initiée par la Fondation Mohammed VI pour la Protection de l’Environnement, en partenariat avec l’ASAJEB, cette activité vise à éduquer et sensibiliser les élèves à la protection de la nature et des ressources forestières, a expliqué le directeur des jardins exotiques Brahim Haddane.

Ce cours d’initiation leur a permis de connaitre les techniques de semis de graines, de bouturage, de rempotage, de haies, d’entretien d’un jardin, ainsi que de compostage, a-t-il ajouté à la MAP, soulignant que cette promenade est aussi une occasion pour ces lycéens d’approfondir leurs connaissances sur la typologie des arbres et des plantes.

Quoi de mieux célébrer la semaine internationale de la forêt, la journée nationale de l’arbre la journée mondiale de l’eau que d’organiser une telle manifestation, a relevé Abdelaouhed Habibi le coordonnateur de l’environnement et du développement durable à la Direction provinciale du ministère de l’Education nationale de Salé.

Tout au long de l’année, la Direction provinciale organise en collaboration avec les Jardins Exotiques, des sorties écologiques, visant à éduquer les élèves, citoyens de demain, au respect, à la préservation et à la protection de l’environnement, a-t-il ajouté, notant que depuis la COP 22, que le Maroc a eu l’honneur d’organiser, quelque 6000 élèves ont visité ces lieux dans le but de prendre connaissance les écosystèmes et la biodiversité du pays.

Tout comme l’a souhaité son fondateur Marcel François, ces jardins exotiques offrent un « paysage à la mesure de l’homme où pâquerettes et boutons d’or ne se faneront jamais ».

Créés au début des années 50, ces merveilles naturelles qui furent ouverts au public dix années plus tard, fermées, puis ré- ouvertes en 2005, emportent le promeneur dans un voyage avec des plantes et des jardins évoquant la Chine, l’Asie méridionale, la Savane, le Congo, le Japon, le Brésil et la Polynésie, et lui offrent une allégorie de la diversité avec des ambiances contrastées alliant flore luxuriante et paysages arides.

Levert avec MAP

Zineb Abenkcer
A propos Zineb Abenkcer 351 Articles
Journaliste marocaine

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*