La participation du Maroc au Forum de Paris sur la Paix répond à la vision avant-gardiste de SM le Roi

Nasser Bourita
Nasser Bourita

La participation du Royaume du Maroc au Forum de Paris sur la Paix répond à la vision avant-gardiste de SM le Roi Mohammed VI au sujet des principaux défis globaux de la paix et de la sécurité internationale, a indiqué, dimanche à Paris, le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Nasser Bourita.

Le Maroc participe à ce Forum en étant à l’avant-garde grâce à la vision du Souverain par rapport aux principaux défis globaux qui se posent à la paix et à la sécurité internationale qu’il s’agisse des changements climatiques, de la lutte contre le terrorisme ou de questions migratoires qui sont des questions structurantes, aujourd’hui, des discussions au niveau international, a souligné M. Bourita dans une déclaration à la presse.

Concernant ces défis, le Maroc a non seulement des politiques nationales claires, mais il est également très actif à l’international en contribuant à l’élaboration de consensus, en abritant des conférences importantes comme la COP22 en 2016, le Sommet de Marrakech au mois de décembre, ou comme sa présidence du Forum Global de Lutte Contre le Terrorisme depuis maintenant trois ans, a dit le ministre.

Selon M. Bourita, le Maroc vient à ce Forum avec une vision, celle de SM le Roi Mohammed VI, que Dieu L’assiste. Une vision marquée par une corrélation directe entre stabilité d’un côté et développement de l’autre. Tout cela dans le cadre d’un engagement national, régional et international.

Il a également souligné que la participation du Maroc à ce Forum, est ‘’tout à fait naturelle. D’abord de par l’engagement fort et de longue date du Maroc dans les actions de paix et de sécurité internationale’’.

En effet, a-t-il dit, depuis la création des Nations Unies, le Maroc a participé avec plus de 60.000 soldats dans les opérations de maintien de la paix et dans 17 opérations dans les quatre coins du monde. Aujourd’hui même, le Maroc a près de 2.000 soldats qui se trouvent dans des théâtres d’opération sous l’égide des NU, pour préserver la paix et la sécurité, sauver des vies humaines et pour contribuer à la réconciliation dans des pays notamment en Afrique.

M. Bourita à par ailleurs souligné que le Maroc se trouve à ce Forum porteur du souci de pays africains, de pays méditerranéens et de pays en développement en général ‘’pour que leur voix soit écoutée’’.

‘’Le Maroc vient ici pour que ces débats sur la préservation et l’enrichissement du multilatéralisme ne se fassent plus, comme par le passé, par une poignée de pays. Pour qu’ils soient inclusifs avec une participation plus active de l’ensemble des acteurs, pour que la voix des pays en développement, celle de l’Afrique soit écoutée et pour que l’Afrique pèse sur les débats d’aujourd’hui qui façonneront le monde demain’’, a-t-il affirmé.

‘’L’Afrique a été peut être absente lors de la construction du système multilatéral dans sa forme actuelle. Mais l’Afrique doit aujourd’hui contribuer de manière active pour enrichir ce débat et pour que ces intérêts soient pris en considération dans toute architecture internationale à venir’’, a souligné le ministre.

Ce Forum est très important par ce qu’il se tient en marge d’une commémoration importante celle du centenaire de l’Armistice, a indiqué M. Bourita, affirmant que cette coïncidence n’est pas le fruit du hasard, car le monde contemporain doit tirer des enseignements de ce qui s’est passé il y a cent ans et évaluer le chemin parcouru par la communauté internationale depuis ces guerres meurtrières.

Certes, la communauté internationale a eu des acquis après ces guerres meurtrières principalement dans le cadre de l’action multilatérale, mais il est important de ne pas les dilapider. D’où l’importance d’une enceinte pareille pour débattre des problèmes de paix, de sécurité et des défis au système multilatéral dans le monde d’aujourd’hui, a dit M. Bourita.

Par ailleurs et en marge de ce Forum, le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale a fait don de l’ouvrage en cinq volumes du professeur Abdelhadi Tazi ‘’Rihlat ibn Battouta’’, à la bibliothèque du Forum pour en enrichir le fonds documentaire.

Organisé dans le cadre de la commémoration du centenaire de l’Armistice, Le Forum de Paris sur la Paix ouvert par le président Français Emmanuel Macron en présence de la chancelière allemande Angela Merkel et du secrétaire général des Nations unies, Antonio Guterres, vient réaffirmer l’importance du multilatéralisme et de l’action collective pour construire l’avenir de l’humanité dans la paix.

 

MAP

Rédaction
A propos Rédaction 2868 Articles
LEVERT.MA est un journal électronique marocain dont l’activité principale est la communication sur l’environnement et le développement durable avec un ancrage local et des perspectives mondiales...

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.