L’accord de coopération avec le Maroc dans le domaine des engrais, “une grande opportunité” pour le Nigéria

L’accord portant sur la coopération entre le Maroc et le Nigéria dans le domaine des engrais est “une grande opportunité” pour le Nigéria, a affirmé, lundi à Rabat, le ministre nigérian des Affaires étrangères, M. Geoffrey Onyeama.

Dans une déclaration à la presse à l’occasion de la cérémonie de signature d’accords relatifs au projet du Gazoduc Nigéria-Maroc et à la coopération maroco-nigériane dans le domaine des engrais, présidée lundi au Palais Royal à Rabat, par SM le Roi Mohammed VI, le ministre nigérian a souligné que l’accord de coopération dans le domaine des engrais “que le Souverain a généreusement facilité est une grande opportunité pour le Nigéria dans sa quête de l’autosuffisance agricole”.

“Pendant des années, nous nous sommes concentrés sur le pétrole et avons négligé l’agriculture. Aujourd’hui, nous en souffrons les conséquences”, a regretté M. Oneyama, ajoutant toutefois que grâce aux engrais et ressources en phosphates dont dispose le Maroc, “nous sommes désormais sur la voie de bâtir une forte infrastructure agricole”.

Un protocole d’accord a été signé lundi à Rabat, sous la présidence de SM le Roi Mohammed VI, entre le groupe OCP et l’Association nigériane des producteurs et fournisseurs d’engrais (FEPSAN) pour le renforcement des capacités de production et de distribution d’engrais au Nigeria.

Ce protocole d’accord jette les bases d’un partenariat à long-terme entre les deux pays qui contribuera à améliorer la productivité agricole et à favoriser la sécurité alimentaire et le développement rural.

MAP

 

Rédaction
A propos Rédaction 1802 Articles
LEVERT.MA est un journal électronique marocain dont l’activité principale est la communication sur l’environnement et le développement durable avec un ancrage local et des perspectives mondiales...

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*