Le Maroc abrite la 9ème Conférence biennale sur les Eaux Internationales

Le Maroc abrite la 9ème Conférence biennale sur les Eaux Internationales
Le Maroc abrite la 9ème Conférence biennale sur les Eaux Internationales

“Le Maroc a présenté des modèles réussis et a développé des concepts réplicables en Afrique et à l’échelle des pays arabes », c’est ce qu’a affirmé Madame Nezha EL OUAFI, Secrétaire d’Etat chargée du Développement Durable, lors de la séance d’ouverture des travaux de la 9ème Conférence biennale des Eaux Internationales du Fonds pour l’Environnement Mondial, le 5 novembre 2018 à Marrakech.

L’organisation de cet événement qui se tient jusqu’au 8 novembre 2018 vient à un moment crucial où la communauté internationale est en train de mettre en œuvre les agendas internationaux, notamment l’Agenda de l’Accord de Paris, l’Agenda de mise en œuvre des Objectifs de Développement Durable (ODD).

Madame la Secrétaire d’Etat a rappelé qu’une fois encore le nouveau rapport du Groupe International des Experts du Climat (GIEC), a démontré que les écosystèmes d’eau douce et marins qui subissent les impacts du développement socio-économique se trouvent menacées davantage par le changement climatique, induisant ainsi la perte progressive de ce capital naturel et réduisant sa résilience et sa capacité à subvenir aux besoins des générations aussi bien actuelles que futures.

C’est pourquoi, il est urgent d’agir !!!

 « Au Maroc, nous disposons de plus de 3500 kilomètres de côtes et nous accordons un intérêt particulier à la question de la mer et du littoral qui fait partie intégrante de la Stratégie Nationale pour le Développement Durable, et ce à travers un ensemble de réformes politiques, institutionnelles, réglementaires et financières », rapporte Madame EL OUAFI. En effet, sur le plan réglementaire, en plus de l’arsenal juridique promulgué dans plusieurs domaines de l’environnement, une loi dédiée au littoral a été adoptée qui a pour objectif la protection, la mise en valeur et la conservation du littoral à même de garantir l’équilibre et la pérennité de ses multiples fonctions. Sur le plan opérationnel, des programmes ambitieux en matière de mise à niveau, de surveillance et de veille environnementale impulsés notamment par les engagements internationaux et une réelle volonté politique sont mis en œuvre, notamment :le Programme National d’Assainissement Liquide, le Programme National de Gestion des Déchets Ménagers, le Programme de Surveillance de la Qualité des eaux de baignade et de la qualité du sable des plages.

Par ailleurs, et conscient des enjeux liés à l’eau et au changement climatique pour l’entreprise en terme de risques mais également d’opportunités pour sa compétitivité, le secteur privé s’est engagé dans cette dynamique, à travers un partenariat muti-acteurs sur l’Eau « l’Initiative COALMA » mis en place par la Confédération Générale des Entreprises du Maroc, a souligné Madame EL OUAFI

Dans cette même dynamique, mais en matière de coopération relative à la gestion des eaux transfrontalières, Madame la Secrétaire d’Etat a évoqué deux initiatives importantes qui sont la (i) Ceinture Bleue pour une pêche durable en Afrique, et la (ii) Water for Africa relative à l’Eau pour l’Afrique « Water for Africa ».  Des initiatives visant à ériger l’écosystème aquatique partagé en espace où l’ensemble des parties prenantes favorisent et encouragent le développement d’une économie bleue durable en s’appuyant, sur des programmes intégrés, inclusifs et solidaires

Madame EL OUAFI a tenu à remercier les organisateurs et à souhaiter le plein succès aux travaux de cette conférence.

Il est à rappeler que cette conférence est organisée par le Fonds de l’Environnement Mondiale (FEM) et l’UNESCO à Marrakech, avec l’appui du Secrétariat d’Etat chargé du Développement Durable. Il s’agit d’un rendez-vous biennal qui porte sur le sujet des Eaux Internationales.  Un événement qui offre l’opportunité d’échange sur les expériences, politiques et procédures relatives à la gestion des projets sur les Eaux et les Océans, de discuter des priorités émergentes en la matière et d’améliorer la performance globale du portefeuille des Projets FEM dans le cadre de son programme stratégique sur les Eaux Internationales.

Rédaction
A propos Rédaction 2851 Articles
LEVERT.MA est un journal électronique marocain dont l’activité principale est la communication sur l’environnement et le développement durable avec un ancrage local et des perspectives mondiales...

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.