Maroc 2026 : Le développement durable pour convaincre la FIFA

Maroc 2026 : Le développement durable pour convaincre la FIFA
Maroc 2026 : Le développement durable pour convaincre la FIFA

Le comité de candidature Maroc 2026 vient de créer un sous-comité de développement durable des droits de l’homme, sa mission est d’émettre des recommandations sur les enjeux environnementaux et sociaux de l’organisation de la Coupe du Monde au Maroc.

A cet effet, une réunion présidée par Moulay Hafid Elalamy a eu lieu la semaine dernière, en présence de Rachid Talbi Alami, ministre de la Jeunesse et des sports, Nezha El Ouafi, Secrétaire d’Etat chargée du développement durable, Nizar Baraka, Président du Conseil économique, social et environnemental, Driss El Yazami, Président du Conseil national des droits de l’Homme ainsi que plusieurs représentants d’organisations de la société civile.

En effet, le Comité de candidature Maroc-2026 qui vient de déposer, jeudi 15 mars 2018, au siège de la FIFA à Zurich, le dossier de candidature du Maroc, a dévoilé de 24 sections  composant le dossier technique marocain. Celui ci couvre de nombreux domaines dont la vision et la stratégie, le développement durable ou encore les informations techniques sur le pays. Les quatre volets déterminants pour la FIFA, à savoir : les stades, le transport, les sites d’entraînements et l’hébergement ont été traités avec minutie et intégrés au dossier.

Le Comité assure que le Maroc présente un dossier aux qualités indéniables et propose d’organiser une Coupe du monde réussie, responsable et profitable avec un héritage important pour le pays, mais également pour le continent, tant au niveau des infrastructures sportives et non sportives qu’au niveau du savoir-faire.

« La Coupe du monde au Maroc en 2026 profitera aux joueurs, aux fans, à la FIFA, au Maroc, à l’Afrique et au Monde. Elle permettra de léguer à la jeunesse marocaine et africaine un héritage durable », indique t-il.

La FIFA désignera le ou les pays hôtes du Mondial 2026 le 13 juin lors de son congrès à Moscou, en marge de l’édition 2018.

Pour rappel, la création du sous-comité de développement durable et des droits de l’homme,vient répondre au cahier des charges de la FIFA qui fait de l’environnement, le développement durable et les droits de l’homme des critères du choix du pays organisateur de l’événement sportif le plus couru de la planète.

Rédaction
A propos Rédaction 2764 Articles
LEVERT.MA est un journal électronique marocain dont l’activité principale est la communication sur l’environnement et le développement durable avec un ancrage local et des perspectives mondiales...

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*