Le Maroc s’est engagé à faire du développement durable un vrai projet de société

Mme Nezha El Ouafi secrétaire d’Etat chargée du Développement Durable
Mme Nezha El Ouafi secrétaire d’Etat chargée du Développement Durable

Le Royaume du Maroc s’est engagé à faire du développement durable un vrai projet de société et un nouveau modèle de développement, sous la conduite éclairée de SM le Roi Mohammed VI, a indiqué la secrétaire d’Etat auprès du ministre de l’Energie, des Mines et du Développement durable, chargée du Développement durable, Nezha El Ouafi.

Intervenant à l’ouverture de la Réunion du Comité de pilotage de la Stratégie nationale de développement durable (SNDD), Mme El Ouafi a souligné que cette rencontre avec les secrétaires généraux des départements ministériels concernés par la question du développement durable a pour objectif de discuter des moyens de mise en oeuvre de la SNDD, adoptée le 25 juin 2017 par le Conseil des ministres, à travers la mobilisation de tous les départements concernés par la question du développement durable et la mise en oeuvre des mesures proposées dans les versions finales des Plans d’action sectoriels de développement durable (PADD).

Il s’agit aussi d’intégrer ces moyens dans le programme budgétaire des trois prochaines années 2019, 2020 et 2021 et fixer les indices de leur suivi et leur mise en oeuvre ainsi que les buts de leur réalisation à l’horizon 2021 et 2030 pour procéder à l’évaluation du progrès enregistré dans ce domaine, a-t-elle dit.

Afin d’instaurer un cadre de gouvernance, de suivi et d’évaluation, le Décret 2.17.655 portant création du Comité stratégique de la mise en œuvre de la SNDD, a créée deux comités, un comité stratégique ayant un rôle politique et d’orientation stratégique et un comité de pilotage qui assure le suivi et l’accompagnement de la déclinaison de la SNDD sur le terrain, a précisé Mme El Ouafi.

Dans ce cadre, des programmes de travail ont été préparés par les différents départements ministériels fixant leurs contributions dans la mise en oeuvre de cette stratégie avec un plan d’action spécial pour « l’exemplarité » de l’Etat dans la mise en œuvre du concept de « l’administration écologique », a-t-elle ajouté.

Mme El Ouafi a également rappelé les efforts et les mesures prises par le Royaume pour l’instauration des bases du développement durable, conformément aux Hautes directives Royales, à savoir, le cadre législatif et juridique qui se traduit par l’adoption de la nouvelle constitution de 2011, ayant consacré le droit des citoyens au développement durable et à un environnement sain et la loi-cadre de l’environnement et du développement durable qui a permis l’instauration d’une base juridique pour l’adoption par le Maroc d’une stratégie nationale de développement durable, le cadre économique à travers l’adoption du choix de transition vers l’économie verte à l’horizon de 2030, le cadre social qui se traduit par l’appui de l’Initiative nationale de développement humain, la réduction des écarts sociaux, la lutte contre toutes les formes de discrimination à l’égard des femmes et la généralisation de l’accès à l’éducation et à la santé, outre le cadre environnemental avec l’adoption de plusieurs programmes environnementaux qui visent à rattraper le retard enregistré dans ce domaine.

La première réunion du comité de pilotage de la SNDD a eu lieu le 22 novembre 2017 sous la présidence du chef du gouvernement. Cette réunion a été marquée par la présentation d’une feuille de route de mise en œuvre de la SNDD, les projets des PADD et le Plan d’action transversal relatif à la mise en œuvre du volet Exemplarité de l’Etat (PADD-EE).

Houcine ABENKCER
A propos Houcine ABENKCER 507 Articles
Cofondateur et rédacteur en chef du journal électronique LeVert.ma

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*