Le monde célèbre la journée mondiale sans sacs plastiques

Opération Zéro Mika
Opération Zéro Mika

Les pays du monde entier célèbrent la journée mondiale sans sacs plastiques le 3 juillet de chaque année . Ce triste symbole de l’ère du tout-jetable,  et tout juste un an après leur interdiction dans les commerces, ils n’ont pas disparu tant que ça de notre quotidien.

Le Maroc qui avait adopté le 1er juillet 2016 la loi n° 77-15 portant sur l’interdiction de la fabrication, l’importation, l’exportation, la commercialisation et l’utilisation des sacs plastiques est victime de trafic important de sacs plastiques mais subit également d’un manque d’adhésion de la population autour de ce projet plus que nécessaire pour préserver notre environnement.

La pollution occasionnée par la prolifération des sacs en plastique et surtout par leur abandon au gré des vents et des courants, menace de très nombreuses espèces animales. Qui n’a jamais entendu parler du « huitième continent » aura du mal à se représenter l’ampleur des dégâts causés dans la nature par cette source de pollution.

L’opération Zéro Mika primordiale pour notre environnement peine à convaincre

ll faut dire qu’il était temps pour le Maroc de passer à l’action face à ce fléau, puisque le Royaume faisait partie des plus gros consommateurs de sacs plastiques au monde avec 26 milliards d’unités par an, soit 900 sacs par habitant. Malheureusement, en l’absence d’une vraie campagne de sensibilisation permettant aux consommateurs de prendre conscience du danger de ces sacs et comprendre le but de cette interdiction, la mise en place de la loi a été plutôt difficile surtout durant les premiers mois.

Aujourd’hui encore, un an après l’entrée en vigueur de la loi n° 77-15, de nombreux consommateurs ont toujours du mal à accepter cette décision.

Cette journée est l’occasion de rappeler l’impact négatif de ces sacs sur l’environnement marin, sur la santé humaine, mais aussi sur l’économie maritime et littorale. En effet, on estime à plusieurs milliards de dollars l’impact financier de ces déchets sur les écosystèmes, le tourisme et la pêche. Cette journée est également l’occasion d’organiser des événements et des manifestations un peu partout dans le monde pour dénoncer l’utilisation de ces sacs polluants et sensibiliser les citoyens à leurs dangers. D’ailleurs, de nombreux pays ont fait preuve ces dernières années d’une forte mobilisation, traduite par l’élaboration de lois et règlements interdisant ces sacs.

A propos AS Zineb 401 Articles
Journaliste du journal électronique LeVert.ma

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.