Nezha El Ouafi met en exergue l’expérience du Maroc en matière de protection de l’environnement

Nezha ELOUAFI, Secrétaire d’Etat chargée du Développement Durable
Nezha ELOUAFI, Secrétaire d’Etat chargée du Développement Durable

La secrétaire d’Etat chargée du développement durable, Nezha El Ouafi, a mis en exergue, lundi à Rabat, l’expérience du Maroc en matière de protection de l’environnement et de développement durable.

Ouvrant la semaine environnementale et culturelle universitaire de la faculté des Sciences de l’éducation, Mme El Ouafi a souligné l’intérêt porté par le Maroc à la question de la biodiversité et des changements climatiques, à travers la constitutionnalisation du droit de vivre dans un environnement sain et au droit au développement durable, ainsi que l’adoption de la charte nationale de l’environnement et du développement durable. Ces mesures ont permis l’inclusion du volet environnemental et du développement durable dans les politiques publiques nationales en tant que « référence de base », a-t-elle dit.

Le Maroc « connu pour son dynamise » en matière de lutte contre les changements climatiques et les effets négatifs des phénomènes naturels, comme la sécheresse et les inondations, a adopté plusieurs solutions pratiques pour préserver sa biodiversité et réduire l’impact de ces changements climatiques, a souligné Mme El Ouafi.

Dans ce sens, elle a cité la mise en œuvre de la convention sur la diversité biologique et la mise en place de la Commission nationale pour la biodiversité en tant qu’organe de coordination et de concertation entre les différents ministères et institutions concernés, et l’une des principales déclinaisons de la stratégie nationale de développement durable.

Pour sa part, la présidente de la Haute-Autorité de la communication audiovisuelle (HACA), Amina Lemrini El Ouahabi, a mis l’accent sur l’implication des médias dans les efforts nationaux visant à protéger la biodiversité et la diversité culturelle.

« L’intérêt porté actuellement aux thèmes de la biodiversité et la diversité culturelle revêt une grande importance et suscite une grande attention des universités conformément à leurs engagements vis-à-vis de la Charte nationale Médias, Environnement et Développement Durable, élaboré par la HACA, a-t-elle ajouté, appelant à davantage de soutien aux activités de sensibilisation de la protection de l’environnement et de promotion de la culture de l’éducation au développement durable.

Organisée par la Faculté des Sciences de l’éducation, du 25 au 29 décembre, en partenariat avec le Club marocain pour l’environnement et le développement et l’Association marocaine pour l’environnement et le climat, cette deuxième édition se veut une semaine d’échanges d’expériences et d’expertises autour de la réalité et des perspectives de la biodiversité et de la diversité culturelle au Maroc.

Plusieurs représentants des secteurs gouvernementaux et des communes territoriales ont pris part à la cérémonie d’ouverture de cette manifestation dédiée aux « enjeux de la Biodiversité et de la diversité culturelle de la région de Rabat-Salé- Kenitra, quel rôle pour l’éducation, la formation et Média? ».

Avec MAP

Rédaction
A propos Rédaction 2671 Articles
LEVERT.MA est un journal électronique marocain dont l’activité principale est la communication sur l’environnement et le développement durable avec un ancrage local et des perspectives mondiales...

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*