ONEE : L’efficacité énergétique, un levier majeur dans la stratégie énergétique nationale

Ali Fassi Fihri, Directeur général de l'ONEE

      L’efficacité énergétique qui ambitionne d’économiser 12% en 2020 et 15% en 2030 de la consommation d’énergie au Maroc constitue un levier majeur dans la stratégie énergétique nationale, a indiqué, mardi à Casablanca, le directeur général de L’Office National de l’Electricité et de l’Eau Potable (ONEE), Ali Fassi Fihri.

S’exprimant lors de la cérémonie de célébration par l’Office de l’installation de sa 9 millionième Lampe à Basse Consommation (LBC), M.Fassi Fihri a fait savoir que pour atteindre cet objectif, le Maroc a mis en place un ensemble de mesures à même de renforcer l’efficacité énergétique, désormais considérée au niveau mondial comme une quatrième énergie après les énergies fossiles, les énergies renouvelables et l’énergie nucléaire.

Ces mesures ont principalement pour objectifs de rationaliser l’utilisation des sources d’énergie, éviter le gaspillage de l’électricité et atténuer le fardeau du coût de l’énergie sur l’économie nationale notamment à travers la mise en œuvre à partir de 2008 du Plan national d’actions prioritaires, la création d’une agence dédiée à la promotion de l’efficacité énergétique, et l’adoption de la loi 47-09 qui définit l’ensemble des mesures et actions permettant de maîtriser l’offre et la demande de l’énergie, a-t-il dit.

Dans cette perspective, a-t-il relevé, l’ONEE, en tant qu’opérateur historique dans le secteur et en tant que gestionnaire de l’offre et de la demande de l’électricité au niveau national, a fortement contribué à la concrétisation de ces mesures à travers le lancement depuis plus de 7 ans de plusieurs projets mobilisateurs et générateurs d’économie d’énergie, notant que parmi les projets phares qui ont connu un grand succès, figure l’opération « INARA », relative à l’éclairage domestique et administratif et qui vise à remplacer 15 millions de lampes à incandescence par des lampes à basse consommation.

Pour sa part, le président du directoire de l’Agence marocaine de l’énergie solaire (MASEN), Mustapha Bakkoury, a indiqué que le Maroc a franchi des étapes importantes dans le domaine du développement des énergies renouvelables et de l’efficacité énergétique dont l’installation par l’ONEE de 9 millions de Lampes à Basse Consommation en est la meilleure illustration.

Cette opération reflète la prise de conscience de l’importance des LBC dans la rationalisation et la réduction de la consommation de l’électricité, qui s’ancre de plus en plus dans les cultures et habitudes des citoyens, donneurs d’ordre et opérateurs dans la perspective d’atteindre des objectifs fixés au niveau de la stratégie énergétique nationale, a-t-il poursuivi.

Franchir le cap des 9 millions de Lampes à Basse Consommation ouvre la voie à une possibilité d’industrialisation pour les différents acteurs économique nationaux tout en misant sur l’opportunité de se positionner pour explorer les marchés à l’export, a souligné M.Bakkoury, ajoutant que la problématique de l’éclairage publique constitue un véritable enjeu et un vecteur à travers lequel le Maroc peut réaliser d’autres objectifs notamment l’amélioration des finances des communes pour permettre à ces dernières de se focaliser sur d’autres secteurs prioritaires tels que la santé, l’enseignement, et les infrastructures de proximité.

Dans ce cadre, Bakkoury également président du Conseil de la région de Casablanca-Settat a mis en avant l’adoption par le conseil en session ordinaire du mois d’octobre 2016 du projet de la Charte régionale de l’environnement, une initiative qui permettra d’engager des actions en faveur du climat et de l’environnement avec les différentes communes de la région.

L’opération « INARA » qui a permis l’installation de 5 millions de LBC au niveau de l’ensemble des communes où l’ONEE assure la distribution de l’électricité vise à réaliser un effacement prévisionnel de 330 MW durant la pointe (soit 5.6 % de l’appel de puissance maximum enregistré en 2015) ainsi qu’une économie d’énergie de l’ordre de 770 GWh/an, soit une économie annuelle en fioul estimée à 290 000 tonnes.

Cette cérémonie a été marquée par la remise de trophées à plusieurs acteurs en reconnaissance à leurs efforts ayant garanti le succès de cette opération.

Rédaction
A propos Rédaction 2868 Articles
LEVERT.MA est un journal électronique marocain dont l’activité principale est la communication sur l’environnement et le développement durable avec un ancrage local et des perspectives mondiales...

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.