Paris restitue le squelette du dinosaure marin au Maroc

Le squelette du dinosaure "Zarafasaura Oceanis" restitué au Maroc
Le squelette du dinosaure "Zarafasaura Oceanis"
Le squelette d’un dinosaure marin vieux de 66 millions d’années, retiré d’une vente aux enchères à Paris fin février, a été restitué au Maroc.

Le squelette du dinosaure marin « Zarafasaura Oceanis » qui avait été exposé en mars dernier à l’hôtel Drouot à Paris vient d’être restitué au Maroc et livré au Ministère de l’Energie, des Mines et du Développement Durable, a-t-on appris auprès de l’Ambassade du Maroc en France.

Cette restitution s’est effectuée dans le cadre d’un Accord entre le Royaume du Maroc et les détenteurs de ce squelette, qui permet d’éviter un processus judiciaire long et fastidieux. Un accord par lequel ils reconnaissent sans condition la propriété du Maroc de ce squelette et acceptent d’en assurer le transfert au Maroc et sont indemnisés au prix coutant pour les travaux effectivement réalisés de restauration et de reconstitution du squelette.

Par ailleurs, la plainte déposée contre  » X  » pour fouilles illégales et exportation illicite de fossiles en infraction aux dispositions légales et réglementaires en vigueur au Maroc suivra son cours.

Zarafasaura Oceanis, « fossile exceptionnel » aux allures de monstre du Loch Ness et estimé à 450.000 euros, devait être mis en vente début mars à l’hôtel Drouot à Paris.

Une association marocaine avait alors soupçonné une exportation illégale et dénoncé la vente comme un pillage d’un « trésor patrimonial unique ». Les autorités marocaines avaient ensuite annoncé leur intention d’agir pour rapatrier la bête.

Rahif SADELLAH
A propos Rahif SADELLAH 56 Articles
Journaliste

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*