Partenariat Maroc-Russie : Akhannouch et le ministre russe de l’agriculture procèdent à deux importantes signatures

Aziz Akhannouch, ministre de l'Agriculture, de la Pêche maritime, du Développement Rural et des Eaux et Forêts et M. Tkatchev, Ministre de l’Agriculture de la Fédération de Russie
Aziz Akhannouch, ministre de l'Agriculture, de la Pêche maritime, du Développement Rural et des Eaux et Forêts et M. Tkatchev, Ministre de l’Agriculture de la Fédération de Russie

Deux importantes signatures portant sur la coopération dans le domaine agricole ont eu lieu mercredi 11 octobre à Rabat entre Aziz Akhannouch, ministre de l’Agriculture, de la Pêche maritime, du Développement Rural et des Eaux et Forêts et M. Tkatchev, Ministre de l’Agriculture de la Fédération de Russie. La cérémonie de signature a été présidée par le Chef du gouvernement, Saâd Eddine El Othmani, et le Premier ministre russe, Dmitri Medvedev, qui a entamé hier mardi une visite officielle de deux jours au Maroc.

Le partenariat Maroc-Russie s’enrichit

Le partenariat Maroc-Russie s’enrichit grâce à la signature d’un mémorandum d’entente sur la coopération dans le domaine agricole ainsi que le protocole Corridor Vert.   Il s’agit d’une grande avancée dans la coopération entre le Royaume du Maroc et la Russie. Une  concrétisation de la dynamique qui découle de  la volonté exprimée par SM Le Roi Mohammed VI et du président russe S E M. Vladimir Poutine, et qui a été amorcée lors de la dernière visite royale à Moscou en mars 2016.

Le Projet de Mémorandum d’entente  de coopération dans le domaine agricole, signé avec la partie russe, porte sur les aspects de coopération liés à la recherche scientifique dans le domaine agricole, à l’élevage, au contrôle sanitaire des produits alimentaires, à la commercialisation et contrôle de qualité des matières premières agricole, à la modernisation des techniques agricoles, à la formation professionnelle ainsi qu’à l’échange d’informations et données sur les normes commerciales et règlementations techniques des produits agricoles frais ou transformés.

Que ce soit pour le secteur agricole ou pour les produits de la pêche, le marché russe est un marché à grand potentiel pour le Maroc. De grandes avancées ont été enregistrées, notamment pour des produits comme la tomate et les agrumes mais les perspectives sont encore très prometteuses. Sur le terrain, ce mémorandum sera concrétisé via plusieurs actions, notamment la promotion des entreprises conjointes et des investissements privés dans l’agriculture, le transfert de technologies et l’échange de visite d’experts. La création d’une sous-commission mixte pour l’agriculture qui opérera au sein de la Commission Intergouvernementale Mixte Maroc-Russe est également prévue.

Le Corridor vert, une réponse à une grande attente

Les deux parties ont procédé également la signature du protocole portant sur la création d’un Corridor Vert. Celui-ci  marque un grand pas vers la fluidité des échanges le Maroc et la Russie en ce qui concerne les produits agricoles et ceux de la Pêche.

Par cet accord les services des douanes marocains et russes, conviennent de mettre  en place un système d’échange d’information sur les marchandises échangées entre les deux pays, à travers une plateforme sécurisée. Ce très important protocole permettra ainsi de réduire le nombre de documents et de formalités pour le contrôle douanier.  Les produits frais seront particulièrement avantagés par la mise en place de ce corridor vert qui répond à une grande attente, longtemps exprimée par les opérateurs.

 

Rédaction
A propos Rédaction 2276 Articles

LEVERT.MA est un journal électronique marocain dont l’activité principale est la communication sur l’environnement et le développement durable avec un ancrage local et des perspectives mondiales…

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*