Plus de caoutchouc naturel dans les pneus pour freiner la déforestation

General Motors (GM) s’est engagé lundi à inciter les fabricants de pneus à utiliser davantage de caoutchouc naturel, dans l’espoir de limiter la déforestation en Asie du sud-est et en Amérique latine.

Dans le cadre de cette nouvelle politique, le géant de Detroit (nord des Etats-Unis) entend imposer le principe de « zéro déforestation » à ses fournisseurs pour encourager une culture de l’hévéa responsable et le respect de zones de conservation dans les grandes régions de productions telles que l’Indonésie, la Thaïlande et le Brésil, assure Steve Kiefer, responsable des achats.

« Nos fournisseurs sont un prolongement de notre entreprise », a déclaré M. Kiefer lors d’une conférence de presse à laquelle assistaient des responsables des fabricants Bridgestone, Continental, Goodyear et Michelin, qui fournissent à eux quatre 80% des pneus utilisés par GM.

« Nous voulons encourager des options plus environnementales, sûres et abordables pour nos clients (et) qui apportent de la valeur à notre entreprise et aux communautés dans lesquelles nous oeuvrons », a insisté Steve Kiefer.

GM estime qu’acheter des pneus produits à partir du caoutchouc naturel à des petits producteurs et des grandes plantations promouvant des pratiques responsables permettrait de préserver, voire de restaurer, des forêts nécessaires pour répondre aux défis posés par le changement climatique. Une telle option permettrait également de protéger les espèces en danger, souligne le constructeur automobile.

Cette politique aurait en outre le mérite d’améliorer la qualité des rendements de caoutchouc naturel chez les petits producteurs et contribuerait à limiter les risques attachés à la chaîne d’approvisionnement, croit savoir GM.

« Nous sommes sur le point de faire ce qui doit être fait », justifie encore Steve Kiefer, qui tient à balayer toute interrogation sur le coût d’une telle politique sur les résultats financiers de GM. Il assure ainsi que mettre en place des pratiques éthiques n’est pas incompatible avec de gros bénéfices.

Actuellement, le caoutchouc naturel représente environ 15 à 30% de matériaux utilisés dans la production des pneus de voitures et camions, selon Mark Purtilar, un responsable de Goodyear.

En 2015, l’ONG environnementale WWF avait signé un partenariat avec Michelin pour développer une filière du caoutchouc naturel responsable au niveau international.

AFP

Rédaction
A propos Rédaction 2225 Articles
LEVERT.MA est un journal électronique marocain dont l’activité principale est la communication sur l’environnement et le développement durable avec un ancrage local et des perspectives mondiales...

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*