Les Organisations de la Société Civile pour l’Economie Verte en Afrique Centrale s’active au Gabon pour la COP22

Nicaise Moulombi, président du Réseau des Organisations de la Société Civile pour l’Economie Verte en Afrique Centrale (Roscevac)

     Reçu, hier, mercredi, 26 Octobre 2016, en audience au ministère de l’Economie forestière, de la Pêche et de l’Environnement, Nicaise Moulombi, président du Réseau des Organisations de la Société Civile pour l’Economie Verte en Afrique Centrale (Roscevac), est allé plaider en faveur d’une grande participation de la société civile à la COP22 «africaine», auprès de la Ministre Estelle Ondo.

Trois jours après son retour du Maroc, le président du ROSCEVAC multiplie sorties et rencontres auprès des autorités gabonaises dans la perspectives de la COP22.

Nicaise Moulombi souhaite une forte mobilisation de la société civile pour accompagner chaque gouvernement des pays africains à Marrakech (Maroc) qui abrite du 7 au 18 novembre prochain, la COP22, dite « COP africaine ».

Profitant de l’audience que lui accordé la Ministre Estelle Ondo, M. Moulombi, a échangé avec Mme la Ministre sur l’organisation de la participation de la société civile gabonaise à la COP22, au Maroc. Il a annoncé à Mme la Ministre de ce que le ROSCEVAC figure dans l’agenda de cette COP.

Le comité d’organisation a validé la communication du Réseau des Organisations de la Société Civile pour l’Economie Verte en Afrique Centrale (ROSCEVAC) sur «Rôle des acteurs non étatiques dans la transformation structurelle de l’entreprenariat vert féminin dans un contexte de la justice climatique dans le Bassin du Congo» prévue dans la journée du 10 novembre 2016 de 15 à 16h30, heure locale.

Consciente des enjeux et défis de la première COP africaine, Mme la Ministre qui s’est également appuyé sur l’expérience de la société civile gabonaise, a rassuré, à son hôte du jour quant à l’engagement du gouvernement à prendre en compte les préoccupations de la société civile gabonaise. Pour elle, le gouvernement a besoin de la société civile pour défendre son leadership à la COP22.

Le Side-Event du ROSCEVAC a déjà reçu la confirmation des institutions telles que la Banque Africaine de Développement (BAD), de certaines hautes personnalités du continent à l’instar des ministres du Congolais des Postes et de l’Information, du Ministre congolais en charge de la femme en plus des représentants du Mali, de la Côte d’Ivoire, du Cameroun ou encore de la RD Congo…
En Novembre 2016, plus exactement du 8 au 18 sera organisée la COP22 à Marrakech, au Maroc placée sous le thème de « l’atténuation aux effets du changement climatique et l’innovation en matière d’adaptation».  La COP 22 aura aussi pour mission de «développer des outils opérationnels dans le cadre du plan Paris-Lima puis Paris-Marrakech».

Rédaction
A propos Rédaction 2869 Articles
LEVERT.MA est un journal électronique marocain dont l’activité principale est la communication sur l’environnement et le développement durable avec un ancrage local et des perspectives mondiales...

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.