Ségolène Royal : l’association du Maroc à l’Alliance Solaire Internationale est une excellente idée.

Ségolène Royal, ancienne ministre de l'Ecologie et présidente de la COP21
Ségolène Royal, ancienne ministre de l'Ecologie et présidente de la COP21

L’Alliance solaire internationale, lancée à Paris lors de la COP 21 en 2015, a connu un nouveau coup d’envoi ce matin lors de la COP 23 au pavillon indien. Elle compte désormais parmi ses rangs 120 pays autours de l’équateur.

Notre équipe qui assure la couverture médiatique de la COP23, cet évènement majeur du changement climatique et de développement durable, s’est entretenue avec Mme Ségolène Royal en sa qualité de Représentante de la France pour l’Alliance solaire internationale. Selon Mme Royal, l’idée derrière la création de cette alliance est de regrouper les efforts des pays membres lors de l’émission des appels d’offre commun, dans l’optique de réduire le coût d’accès aux énergies renouvelable et notamment l’énergie solaire.

L’ex-ministre française de l’environnement nous a informé que l’Alliance Solaire prévoit de s’ouvrir et d’associer des pays à cette alliance même ceux qui ne font pas partie géographiquement de la zone équateur. Elle estime que l’association du Maroc a cette initiative et à ce projet ambitieux est une excellente idée.

Mme Royal a exprimé également à travers notre micro son sentiment de fierté d’avoir assisté à l’inauguration de la centrale Noor Ouarzazate avec Sa Majesté le Roi Mohammed VI.

L’intégralité de l’entretien est présente dans la vidéo ci-dessous :

Rahif SADELLAH
A propos Rahif SADELLAH 63 Articles
Journaliste

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*