Des séismes secouent la frontière entre Alaska et le Canada

Deux séismes de magnitude supérieure à 6 sur l’échelle ouverte de Richter ont été enregistrés à quelques heures de décalage dans le sud-est de l’Alaska, à la frontière avec le territoire canadien.

Plusieurs tremblements de terre de magnitude supérieure à 6 sur l’échelle ouverte de Richter ont été enregistrés lundi dans le sud-est de l’Alaska, à la frontière avec le territoire canadien du Yukon, a annoncé l’Institut américain d’études géologiques (USGS).

8.000 personnes privés de courant

L’épicentre de la première secousse, survenue à 12h31 GMT, a été localisé à 83 kilomètres au nord-ouest de la localité de Skagway, en Alaska, quasiment à la surface. Elle a été suivie d’une série de répliques dont la plus puissante a atteint une magnitude de 5,2.

Au Yukon, environ 8.000 personnes ont été privées d’électricité pendant environ deux heures dans plusieurs localités, selon le quotidien Yukon News.

«L’électricité a été rétablie pour la plupart de nos clients» vers 09H00 locale (16H00 GMT), a annoncé la compagnie ATCO Electric.

Le gouvernement canadien «surveille attentivement» la situation

Des ingénieurs ont aussi rapidement été dépêchés pour vérifier la structure des barrages hydro-électriques et des unités de gaz liquéfié du territoire, selon la société Yukon Energy.Cette inspection a été réalisée également dans une école de la capitale Whitehorse, où des fissures sont apparues, a indiqué le gouvernement local.

Le gouvernement canadien «surveille attentivement» la situation, a dit le ministre fédéral de la Sécurité publique, Ralph Goodale.

Un second séisme deux heures plus tard

Après la première secousse, un second tremblement de terre d’une magnitude de 6,3 a suivi dans la même région, deux heures plus tard.

L’épicentre de ces secousses se situait à 141 km au sud-ouest de Whitehorse, au Yukon, selon l’organisme Séismes Canada.

La puissance du premier séisme avait été revue à la baisse (magnitude de 6,5 annoncée initialement) tout comme sa profondeur (2,2 km au lieu de 100 mètres). Le second séisme s’est produit à 10 kilomètres de profondeur.

Rahif SADELLAH
A propos Rahif SADELLAH 63 Articles
Journaliste

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*