Sénégal : un prêt de 110,5 millions euros pour l’acquisition des combustibles des centrales électriques du pays

Le Sénégal a signé, récemment, avec la Société internationale islamique du financement du commerce (ITFC), membre de la Banque islamique de développement (BID), un accord de financement de 110,5 millions euros, en faveur de la Senelec (Société nationale de l’électricité du Sénégal).

Cet apport permettra à la compagnie en charge de la fourniture électrique au Sénégal, d’améliorer l’efficacité du système électrique national.

« Cette opération permettra de garantir l’acquisition des hydrocarbures utilisés comme combustibles par les centrales électriques du pays et, par conséquent, de soutenir le développement économique. Mais, plus important, elle contribuera à l’amélioration des conditions de vie des populations sénégalaises », a affirmé M. Hani Salem Sonbol, le directeur de l’ITFC.

Depuis son adhésion à l’organisation en 2008, le pays a bénéficié de plus de 321 millions dollars de financement (environ 272 millions euros) en provenance de l’ITFC.

Pour sa part, le directeur de la Senelec, Mouhamadou Cissé, a affirmé que ce financement accélérera l’atteinte des objectifs fixés par le pays, dans le cadre du Plan Sénégal Emergent 2035. Dans cette optique, le ministère de l’énergie a, d’ailleurs, annoncé qu’il comptait électrifier, d’ici 2025, 1.215 villages, grâce à des mini-réseaux électriques. Cet objectif sera atteint, par le biais d’un programme d’investissement, d’un montant de 50,9 millions euros.

Avec MAP

Rédaction
A propos Rédaction 2828 Articles
LEVERT.MA est un journal électronique marocain dont l’activité principale est la communication sur l’environnement et le développement durable avec un ancrage local et des perspectives mondiales...

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*