UNESCO espère que le Maroc accueille l’Initiative des réserves de biosphère arabes africaines

UNESCO espère que le Maroc accueille l'Initiative des réserves de biosphère arabes africaines

La Sous-Directrice générale pour les sciences exactes et naturelles de l’UNESCO, Flavia Schlegel, a exprimé, en marge de la Conférence des Nations Unies sur le climat (COP23) qui a récemment fermé à Bonn, son souhait de voir le Maroc L’UNESCO et l’ISESCO pour les cinq prochaines années.

Dans un communiqué du Haut Commissariat aux Eaux et Forêts et à la Lutte contre la Désertification, Schlegel a salué l’engagement du Haut Commissariat pour la mise en œuvre de l’AABRI, suite à la 2ème réunion arabo-africaine sur les réserves de biosphère tenue à Agadir les 17 et 19 octobre. 2017

La genèse de «l’Initiative des Réserves de Biosphère en tant qu’Observatoire pour le Changement Climatique et Laboratoire de Développement Durable dans la Région Arabe et Africaine, avec le secteur de l’eau au cœur de l’initiative», a commencé lors de la première réunion arabo-africaine PHI-MAB: Première réunion conjointe PHF / Afrique / MAB: Vers la COP 22 et les ODD », à Tanger-Maroc du 18 au 20 octobre 2016 et« l’appel de Tanger »lancé à la COP22 à Marrakech en novembre 2016 lors d’un événement parallèle Zone.

L’AABRI est l’une des actions les plus importantes après la COP22 et s’inscrit dans les stratégies de l’UNESCO et de l’ISESCO pour lutter contre le changement climatique.

Houcine ABENKCER
A propos Houcine ABENKCER 466 Articles

Cofondateur et rédacteur en chef du journal électronique LeVert.ma

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*