La Vice-Secrétaire générale de l’ONU appelle à accélérer le rythme de la mise en œuvre des objectifs de développement durable

La Vice-Secrétaire générale des Nations Unies, Amina J Mohammed
La Vice-Secrétaire générale des Nations Unies, Amina J Mohammed

Prenant note des efforts déployés à travers le monde pour mettre en œuvre les Objectifs de développement durable (ODD), la Vice-Secrétaire générale des Nations Unies, Amina Mohammed, a appelé vendredi à une accélération du rythme pour s’assurer que la date-butoir de 2030 soit respectée.

Lors d’une réunion informelle de l’Assemblée générale destinée à faire le point sur la mise en œuvre des ODD, Mme Mohammed a estimé que la participation enthousiaste au récent Forum politique de haut niveau sur le développement durable, les présentations d’examens nationaux volontaires par des États membres et l’engagement qu’ils ont exprimé, étaient des « signes incontournables » de leur implication.

« Cependant, notre évaluation montre clairement que le rythme des progrès est insuffisant », a-t-elle ajouté, notant que les progrès ont été inégaux selon les régions, les sexes, les âges et les communautés.

En particulier, elle a souligné que la persistance de la pauvreté restait le principal défi ainsi que la disparité entre les sexes. Selon elle, les nouvelles technologies devraient être utilisées pour s’attaquer à cette question. Elle a également souligné l’importance de l’Accord de Paris sur les changements climatiques pour le succès du Programme de développement durable à l’horizon 2030.

S’exprimant également à cette réunion, Peter Thomson, le Président de l’Assemblée générale, a souligné qu’il était important de collaborer et de déployer les ressources, l’expertise et les technologies à plus grande échelle pour réaliser les objectifs mondiaux.

« Potentiellement, nous avons des réserves suffisantes pour dépasser largement ces objectifs » a-t-il déclaré. « C’est donc une question de déploiement, de rassembler nos forces, tant sur le plan moral que pratique, pour entreprendre les tâches à accomplir dans un esprit d’inclusion et d’universalité ».

Appelant à de plus grands efforts pour réaliser le Programme 2030, M. Thomson a déclaré : « Nous avons maintenant besoin d’un changement de rythme. Il est temps d’accélérer d’un cran, car le temps n’est pas de notre côté ». « Nous avons les ressources, les idées, la technologie et la motivation. Ajoutez du leadership, du courage et un engagement inébranlable à avancer et nous atteindrons notre destination 2030 avec des objectifs accomplis », a-t-il ajouté.


Rédaction
A propos Rédaction 2225 Articles
LEVERT.MA est un journal électronique marocain dont l’activité principale est la communication sur l’environnement et le développement durable avec un ancrage local et des perspectives mondiales...

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*