Vidéo. Lancement du projet d’utilisation des énergies renouvelables et de promotion de l’efficacité énergétique dans les cités universitaires

AMEE Office national des œuvres universitaires sociales et culturelles
L’Agence Marocaine pour l’Efficacité Energétique (AMEE) et L’Office national des œuvres universitaires sociales et culturelles ont lancé, un projet d’utilisation des énergies renouvelables et de promotion de l’efficacité énergétique au niveau des cités universitaires.

L’Agence Marocaine pour l’Efficacité Energétique (AMEE) et L’Office national des œuvres universitaires sociales et culturelles ont lancé, le lundi 15 Octobre 2018 à Rabat, un projet d’utilisation des énergies renouvelables et de promotion de l’efficacité énergétique au niveau des cités universitaires, et cela on signent une convention cadre de partenariat qui s’étale sur une durée de deux ans.

La convention entre l’Agence marocaine pour l’efficacité énergétique (AMEE) et l’ONOUSC, définissant le cadre général de partenariat entre les deux parties, pour la réalisation des projets en relation avec l’efficacité énergétique au niveau des établissements relevant de l’ONOUSC.

Les domaines du partenariat portent, notamment, sur l’audit énergétique des bâtiments, l’appui et l’assistance technique relative à la mise en place des plans d’action en matière d’efficacité énergétique et la sensibilisation, la formation et le renforcement des capacités dans le domaine de l’efficacité énergétique.

ce projet initié avec le soutien de l’Agence allemande de coopération internationale (GIZ), s’inscrit dans les objectifs de la stratégie nationale pour l’efficacité énergétique à l’horizon 2030 et vise à instaurer un système de gestion d’énergie efficace, selon la norme ISO 50001, au niveau des cités universitaires en vue de maîtriser la facture énergétique qui s’est élevée à 26 MDH en 2017.

Ce système de gestion d’énergie sera accompagné par la mise en œuvre des actions pilotes au niveau des cités universitaires, qui visent essentiellement à moderniser les processus et les équipements utilisés au niveau de ces établissements pour générer des économies du coût énergétique d’au moins 15% et de minimiser les émissions de gaz à effet de serre par la promotion de l’utilisation des énergies renouvelables et de l’amélioration de l’efficacité énergétique.

Deux cités universitaires pilotes sont concernées dans un premier temps par le projet, qui sera mis en œuvre en trois phases essentielles: le pré-diagnostic organisationnel et l’audit énergétique, l’établissement de la structure organisationnelle et technique pour le système de la gestion d’énergie et la mise en œuvre du système de gestion d’énergie.

 

 

Houcine ABENKCER
A propos Houcine ABENKCER 625 Articles
Cofondateur et rédacteur en chef du journal électronique LeVert.ma

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.