La ville de Taounate accueille le festival national de la figue

La ville de Taounate accueille le festival national de la figue
La ville de Taounate accueille le festival national de la figue

Sous l’égide du ministère de l’Agriculture,de la Pêche Maritime, du Développement Rural et des Eaux et Forets, la ville de Taounate s’apprête à accueillir la 4ème édition du festival national de la figue. Cette nouvelle édition aura lieu du 13 au 15 Septembre, sous le thème « La filière du figuier entre pari de valorisation et défi de commercialisation ».

Cette édition est tout naturellement confiée à  la Direction Régionale de l’Agriculture de Fès-Meknès et la province de Taounate. En effet, le figuier constitue l’une des principales spéculations fruitières cultivée au niveau de la région de Fès-Meknès. Avec une superficie de 28.000 ha, la production régionale de ladite filière s’élève à plus 40.000 T de figue. Ainsi, la filière représente 51% de la Superficie de figuier Nationale (32% de la prod. nationale), et un festival est organisée en son honneur.

Perspectives de valorisation des figues
Le figuier bénéficie, dans le cadre du plan Maroc vert, d’un appui axé sur l’amélioration des conditions cadres de la filière, la valorisation de la production et la promotion de sa qualité. La stratégie de développement de la filière du figuier dans la région de Taounate menée dans le cadre du Plan Maroc Vert, s’articule autour de l’amélioration de la productivité, la mise à niveau du secteur coopératif et la valorisation des figues et de ses dérivées dont principalement les figues fraiche set sèches. Dans cette optique, les figues sèches seront conditionnées pour commercialisation. D’autres voies de valorisation peuvent être à savoir la fabrication des produits alimentaires (confiture,…..Etc.).

Potentialités du figuier au Maroc
A l’échelon national, la culture du figuier s’étend ainsi sur une superficie d’environ 55.000 ha et fournit une production de l’ordre de 127.000 T (7%de la production mondiale) dont 40% est séchée. Exploité dans un cadre traditionnel, le figuier se localise principalement dans les massifs montagneux rifains et pré rifains et le plateau de Saïs mais existe également, à l’échelle des jardins, dans toutes les régions. La culture du figuier est conduite généralement dans un cadre vivrier avec l’exploitation d’un matériel végétal hétérogène avec plusieurs variétés portant des dénominations locales attribuées selon les zones de culture ou les spécificités du fruit. Aussi, le figuier contribue à une meilleure mise en valeur et conservation des terres marginales et par conséquent à la protection de l’environnement.

 

Zineb Abenkcer
A propos Zineb Abenkcer 352 Articles
Journaliste marocaine

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*