Voici les mesures prises suite à la pollution observée sur la plage de Miramar de Mohammedia

Pollution Mohammedia
Pollution Mohammedia

Plusieurs mesures d’urgence ont été prises par le Secrétariat d’Etat chargé du Développement Durable suite à la pollution observée sur la plage de Miramar de Mohammedia :

  • Une équipe de la police de l’environnement s’est dépêchée sur les lieux le jeudi 11 mai 2017 pour s’enquérir de la situation et les investigations menées ont montré la présence des tâches noires sur une superficie de plus de 4000 m2 au niveau de la partie ouest de la plage Miramar côté port ;
  • Prélèvement d’échantillons de la pollution en vue de déterminer la nature et la composition de la matière noire mélangée avec le sable.
  • Enquête et constat de la centrale thermique et ses alentours.

Une vidéo a été diffusé par la presse électronique montrant un rejet liquide noirâtre provenant de la Centrale Thermique de Mohammedia vers le littoral. La réaction du Secrétariat d’Etat chargé du Développement Durable était immédiate le  dimanche  14 mai 2017 par la mobilisation au lieu du site origine de la pollution, d’une équipe de la police de l’environnement et du laboratoire national de l’environnement,  en vue de vérifier la véracité de ce qui a été abordé dans la vidéo, et a procédé également au prélèvement des échantillons du sable de la plage et des eaux polluées.

Le 15 mai 2017, une commission provinciale mixte s’est déplacée à la centrale thermique et aux points de rejets liquides.

Ainsi, le Ministère de l’Energie, des Mines et du Développement Durable a mis en place une commission composée du Département l’Energie, du Département du Développement Durable et de l’Office National de l’Eau et de l’Electricité pour assurer le suivi de l’évolution de ce dossier et de définir les solutions adéquates et durables.

 

 

Zineb Abenkcer
A propos Zineb Abenkcer 344 Articles
Journaliste marocaine

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*