Zones marines. Atelier de renforcement des capacités à Libreville

La capitale gabonaise Libreville a abrité en fin de semaine dernière un atelier de renforcement des capacités des pays membres de la Convention d’Abidjan sur l’intégration des zones marines et côtières en Afrique de l’ouest et du centre, ayant pour objectif le partage des connaissances sur la planification des activités marines.

Lors de leurs échanges, les participants ont examiné un certain nombre d’outils concernant la planification et les différents cadres aussi bien institutionnels que réglementaires, qui régissent ces activités dans chaque Etat membre, rapportent mardi des médias locaux.

A ce niveau, a expliqué le directeur général de l’Environnement au Gabon, Louis Léandre Ebobola, ‘’il a été démontré que le Gabon est bien avancé par rapport à d’autres Etats’’, rappelant à cet égard la mise en place depuis 2016 du Conseil national de la mer, qui est un organe qui fédère la totalité des autres administrations sectorielles évoluant en mer, dont la Marine marchande, la Marine nationale pour les questions de défense, la Pêche pour l’activité halieutique, l’Environnement pour la protection des milieux marins et bien d’autres. ‘’On a donc créé une synergie qui a été retenue ici comme exemple’’, s’est-il réjoui.

Rédaction
A propos Rédaction 2812 Articles
LEVERT.MA est un journal électronique marocain dont l’activité principale est la communication sur l’environnement et le développement durable avec un ancrage local et des perspectives mondiales...

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*