Le Maroc participe à la 2ème session du CTS de l’UA sur l’environnement à Addis-Abeba

Addis-Abeba

Le segment ministériel de la deuxième session du Comité technique spécialisé (CTS) de l’Union africaine (UA) sur l’agriculture, le développement rural, l’eau et l’environnement a entamé ses travaux, jeudi à Addis-Abeba, avec la participation du Maroc.

Une importante délégation du secteur agricole conduite par le ministre de l’Agriculture, de la Pêche Maritime, du Développement rural et des Eaux et Forêts, M. Aziz Akhannouch, en présence de l’ambassadeur du Maroc en Ethiopie, Mme Nezha Alaoui M’Hamdi, prend part aux travaux de cette session ordinaire du Comité qui se penchera notamment sur l’examen des rapports établis sur ces secteurs en vue d’en soumettre les conclusions au Sommet des Chefs d’Etat et de Gouvernement prévu en janvier 2018.

Au cours de cette réunion de deux jours, les ministres et responsables des départements de l’agriculture dans les pays membres de l’UA devraient examiner le rapport biennal continental sur la mise en œuvre de la Déclaration de Malabo sur l’agriculture, les Contributions déterminées au niveau national (CDN) et de l’Accord de Paris sur le changement climatique ainsi que de la question des jeunes dans l’agriculture et dans la gestion des ressources naturelles.

Ce segment ministériel devrait également se pencher sur l’examen du rapport ministériel sur la réunion inaugurale de ce comité, du rapport de la réunion du groupe d’experts (2-4 octobre) et des projets de déclarations et de décisions.

Enfin, les ministres africains et les représentants des départements de l’agriculture dans les pays membres de l’UA devraient adopter le rapport de ce segment ministériel et fixé la date et le lieu de la prochaine session du CTS de l’UA sur l’agriculture, le développement rural, l’eau et l’environnement.

Les travaux de cette 2-ème session ordinaire, initiée sous le thème « Améliorer la durabilité environnementale et la transformation de l’agriculture pour assurer la sécurité alimentaire et nutritionnelle », ont débuté, lundi, avec une réunion au niveau des experts et des hauts fonctionnaires à laquelle ont pris des experts marocains.

Cette rencontre de deux jours au niveau des experts s’inscrivait dans le cadre des préparatifs pour la réunion ministérielle (5-6 octobre).

Lors de ce conclave, les experts et hauts fonctionnaires africains avaient examiné et adopté des documents stratégiques et des rapports relatifs à l’agriculture, au développement rural, à l’eau et à l’environnement en vue de les soumettre à la ministérielle.

Ils étaient également appelés à formuler des recommandations et des orientations sur les questions inscrites au programme de développement de l’Afrique 2063, y compris l’agriculture, l’environnement, le changement climatique et l’engagement des jeunes.

L’Assemblée des Chefs d’Etat et de Gouvernement de l’UA avait adopté en janvier 2009 et en juillet 2011, la configuration des Comités techniques spécialisés et les modalités de leur opérationnalisation en tant qu’organes de l’Union africaine.

Les CTS sont chargés de la supervision, du suivi, de l’évaluation et de la mise en œuvre des décisions prises par les organes de l’Union africaine. Ils sont également tenus d’assurer la coordination et l’harmonisation des projets et des programmes et d’examiner les documents stratégiques avant de les soumettre pour approbation par les instances de l’organisation panafricaine.

Ces comités techniques spécialisés devraient se réunir au moins tous les deux ans pour s’acquitter des responsabilités qui sont les leurs.

(MAP)

Houcine ABENKCER
A propos Houcine ABENKCER 466 Articles

Cofondateur et rédacteur en chef du journal électronique LeVert.ma

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*